Meta annonce dans un blog post officiel des nouveautés pour permettre aux créateurs de gagner de l’argent dans Horizon Worlds, sa plateforme de réalité virtuelle. Meta veut permettre aux créateurs de vendre des objets virtuels ou des accès à une partie de leur monde dans Horizon Worlds. Dans une vidéo YouTube, Mark Zuckerberg présente ces nouveaux outils de monétisation et discute avec des créateurs des nombreuses opportunités qu’offre le métavers.

Horizon Worlds 

Meta continue d’établir les fondations de son métavers. La firme déploie un test sur une poignée de créateurs pour leur permettre de vendre des objets et des effets virtuels dans son monde virtuel Horizon Worlds. Par exemple, un créateur va pouvoir vendre des accessoires de mode dans la plateforme ou bien proposer un accès payant pour permettre aux utilisateurs de découvrir une nouvelle partie du monde d’Horizon Worlds. L’achat d’articles dans la plateforme de réalité virtuelle est accessible aux personnes de plus de 18 ans aux États-Unis et au Canada, où Horizon Worlds est actuellement disponible. 

En plus de l’introduction des achats dans le monde, Meta commence à tester un programme de bonus pour les créateurs d’Horizon Worlds aux États-Unis. Nommé « Horizon Worlds Creator Bonus » ce programme va permettre aux créateurs de gagner de l’argent en fonction de leurs objectifs à atteindre

« Ces primes se présentent sous la forme de programmes mensuels axés sur des objectifs, dans le cadre desquels les créateurs sont payés à la fin du mois en fonction de leur progression vers l’objectif fixé. Les bonus des créateurs ne sont pas soumis à des frais et seront versés aux créateurs dans leur intégralité », déclare Meta dans son communiqué.

Un pas de plus vers l’objectif de Meta

Pour l’instant, Horizon Worlds est disponible seulement aux États-Unis et au Canada. Cette plateforme permet à Meta de poser les bases de ce que la firme considère comme le futur d’Internet. Actuellement, le monde virtuel de Meta regroupe plus de 300 000 utilisateurs et plus de 10 000 mondes ont été créés à travers la plateforme. La vente de produits virtuels n’est pas sans rappeler la possible utilisation des NFT, que Meta souhaite introduire à ses plateformes au courant de l’année. 

« Alors que nos nouveaux bonus pour les créateurs et nos outils d’achats dans le monde ne sont testés qu’avec une poignée de créateurs aujourd’hui, nous continuons également à déployer plus d’outils et de soutien pour tous les créateurs qui rendent la création de nouveaux mondes encore plus facile », a annoncé Meta.