Il va désormais falloir s’habituer à voir des Meta Store. La maison mère de Facebook, Instagram et WhatsApp va ouvrir le 9 mai prochain en Californie, sa toute première boutique physique. L’objectif : faire la promotion du métavers en vendant ses casques de réalité virtuelle et ses lunettes connectées.

Un magasin physique au sud de San Francisco

Burlingame, la petite commune située au sud de San Francisco, va accueillir le tout premier magasin du groupe Meta. Un espace dédié à la vente des produits conçus par le groupe. Dans le Meta Store, les clients vont pouvoir se procurer les lunettes intelligentes Ray-Ban Stories, lancées en France récemment, mais aussi les casques de réalité virtuelle Oculus Quest 2 ou encore Portal, l’appareil du groupe dédié aux appels vidéo. Meta veut également rassembler la vente de ses produits sur un seul espace en ligne, dans un nouvel onglet « Shop » sur le site internet du groupe. Au-delà de promouvoir ses produits, l’idée d’une boutique physique montre également l’intention du groupe d’affirmer son positionnement dans le matériel informatique dit « hardware ». 

Un pas de plus vers l’expansion du métavers

Avec la vente des Meta Quest, le géant des réseaux sociaux veut s’imposer comme incontournable dans l’univers de la réalité virtuelle. Les casques de réalité virtuelle produits par Meta font partie intégrante de la stratégie du groupe pour développer son métavers, baptisé Horizon Worlds.  De plus, ce terrain de jeu dédié à la réalité virtuelle est uniquement accessible aux propriétaires d’un casque Meta Quest qui est connecté à Horizon Worlds. Il est donc indispensable pour Mark Zuckerberg de mettre entre les mains d’un maximum d’utilisateurs possibles des Meta Quest s’il souhaite réussir son pari vers le métavers.