À l’occasion de la Journée de la Terre 2022, Twitter informe ses utilisateurs des derniers changements de la plateforme concernant leurs engagements en matière de développement durable. 

Des annonces axées sur le climat

Twitter continue d’accélérer ses efforts en matière de développement durable. Le réseau social se concentre sur la réduction de leur empreinte carbone. Grâce à un travail ciblé, la plateforme a diminué ses émissions et vise à atteindre un approvisionnement en énergie 100 % neutre en carbone dans leurs centres de données actuels d’ici la fin 2022. Plus tôt cette année et conformément aux objectifs de l’Accord de Paris, Twitter s’est engagé à passer à l’électricité renouvelable dans toutes les opérations louées dans l’UE.

Partout dans le monde, des personnes utilisent Twitter pour s’exprimer sur des sujets liés à la protection de la planète. Pour mieux servir ces conversations, les publicités trompeuses sur Twitter qui contredisent le consensus scientifique sur le changement climatique sont dorénavant interdites, conformément à sa politique de contenu inapproprié. Le réseau social veut lutter contre les climatosceptiques en prenant des mesures fermes contre tous ceux qui nient le changement climatique. 

« Nous pensons que le négationnisme climatique ne doit pas être monétisé sur Twitter, et que les publicités trompeuses ne doivent pas détourner les conversations importantes sur la crise climatique. », déclare la plateforme dans un communiqué.

La liberté d’expression étant importante sur la plateforme, le tri va être opéré à partir de sources scientifiques qui font autorité et notamment celles issues du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), un service de l’ONU qui travaille sur ces sujets depuis des années.