Les filtres Snapchat n’en finissent plus de faire parler d’eux. Après avoir été accusés de blanchir la peau des utilisateurs, d’être racistes ou plus récemment de plagier les œuvres d’artistes, les filtres du réseau social sont à nouveau au cœur d’une polémique.

Depuis quelques jours, l’application au petit fantôme propose un nouveau filtre « nerd », permettant aux utilisateurs de prendre l’apparence d’un adolescent en pleine puberté. Appareil dentaire, joues bombées, lunettes de geek, acné… Tous les stéréotypes de l’ado sont présents.

Problème : ce filtre « intello » a beau être une caricature, il n’en reste pas moins que beaucoup de jeunes correspondent à ces stéréotypes. Lorsqu’on sait que Snapchat est composé à 71% de jeunes de moins de 25 ans, on comprend pourquoi une grande partie des utilisateurs se trouvent un air de ressemblance avec ce nouveau filtre.

Sur Twitter, de nombreux adolescents ont pointé le caractère trop « réaliste » du filtre nerd, non sans ironie :

« Dieu merci, il y a un filtre Snapchat « nerd » pour que je puisse montrer aux gens à quelle horreur je ressemblerais si j’avais des lunettes, des bagues et des grosses joues », explique cette twittos en plaisantant.

 

« Ce filtre nerd est trop marrant. Dieu merci, je ne ressemble pas vraiment à ça… », ironise ce twittos.

 

D’autres adolescents ont également exprimé leur mécontentement :