Après une série de tweets sur Twitter, le fondateur de Tesla a émis l’idée de créer un nouveau réseau social qui garantit une meilleure liberté d’expression. Reste à savoir si Elon Musk se lancera officiellement dans la course aux réseaux sociaux alternatifs comme Donald Trump avec sa plateforme Truth Social.

Coup de bluff ou véritable projet ?

Elon Musk fait régulièrement parlé de lui sur Twitter, n’hésitant pas à partager ses opinions sur le réseau social, quitte à être parfois victime de censure du petit oiseau bleu. Récemment, le CEO de Tesla a proposé un sondage à ses 80 millions d’abonnés, demandant s’ils étaient d’accord ou non avec l’affirmation suivante : « La liberté d’expression est essentielle au fonctionnement d’une démocratie. Pensez-vous que Twitter adhère rigoureusement à ce principe ? ». Un sondage auquel un peu moins de 70 % des sondés ont répondu « non ». Face à ce résultat, Elon Musk a donc décidé de creuser davantage le sujet et n’a pas évincé la possibilité de lancer son propre réseau social. Interpellé par un internaute sur sa motivation de créer une nouvelle plateforme basée sur un algorithme open source et qui garantit une plus grande liberté d’expression, le milliardaire américain a répondu « y réfléchir sérieusement ».