À l’instar de WhatsApp, Facebook pourrait également lancer les conversations cryptées sur Messenger. Selon le Guardian, Mark Zuckerberg travaillerait sur le chiffrement de bout en bout des données de son application de messagerie.

Concrètement, Facebook souhaite renforcer la sécurité des communications établies sur sa plateforme, en les rendant inaccessibles aux autorités et aux serveurs du réseau social. Ce cryptage des données de Messenger prendrait la forme d’une option, donnant le choix aux 900 millions d’utilisateurs de l’application de messagerie Facebook de l’activer ou non.

facebook-messenger-conversations-cryptees-influenth

Devenir Influenceur sur Instagram

Cette fonctionnalité pourrait néanmoins avoir des conséquences directes sur le développement des intelligences artificielles de Facebook. Pour cause, les robots Messenger ne sont efficaces que s’ils accèdent aux données des utilisateurs. Dès lors, les conversations cryptées seraient uniquement accessibles aux auteurs des messages, contrairement aux messages habituellement échangés sur Messenger qui sont stockés sur les serveurs de Facebook.

Facebook fait donc face à un dilemme de taille : faut-il renforcer la sécurisation des communications, ou encourager le développement des intelligences artificielles ? Reste à savoir si le réseau social parviendra à trouver le juste milieu.