Chaque jour, le président Obama lit 10 lettres envoyées par le peuple américain. « Ces lettres me rappellent plus que jamais ce qui se passe dans notre pays » déclare le président sur le site officiel de la Maison Blanche. Depuis le premier mandat de Thomas Jefferson, les présidents qui se sont succédés ont lu des millions de courriers envoyés par les citoyens américains. Histoires personnelles, dessins d’enfant, requêtes sur la politique, ils ont reçu toutes sortes de courriers. Aujourd’hui, la Maison Blanche fait un pas de plus vers le digital en lançant un bot avec les citoyens sur Facebook Messenger.

On savait que Michelle Obama était sur Snapchat, voici que la Maison Blanche arrive elle aussi sur les réseaux sociaux. Si le gouvernement est présent sur Twitter et Facebook depuis 2009, il n’y avait encore aucune plateforme pour dialoguer en direct avec les citoyens. Depuis ce mercredi 10 août, il vous suffit d’écrire directement à la Maison Blanche sur Facebook pour avoir une réponse rapide du gouvernement.

Cette nouvelle n’a pas manqué de faire réagir les Twittos, qui ont conseillé à la Maison Blanche de se fournir en logiciels de spams, en imaginant déjà le nombre de messages haineux que le compte officiel recevra.

 

 

 

Si beaucoup d’internautes se sont déjà réjouis de cette nouvelle fonctionnalité, certains ont essayé de communiquer avec la Maison Blanche, en se heurtant à quelques problèmes. Quoi qu’il en soit, on ne peut que féliciter la volonté du gouvernement américain de se rapprocher de ses citoyens de manière aussi moderne.