Qui aurait cru qu’un film réalisé sur Snapchat allait gagner un prix à Cannes? Anna Apter et Laura Felpin, deux jeunes femmes de 28 et 26 ans, ont réalisé un court-métrage dénonçant les clichés sexistes … entièrement réalisé sur la plateforme au petit fantôme. Avec pour seuls moyens leur smartphone et les filtres de Snapchat, elles ont fait le pari fou de proposer un film de prévention qui change de ceux que l’on a l’habitude de voir. Présenté au concours de courts-métrages fondé par la réalisatrice Lisa Azuelos, le mini-film des jeunes femmes était le seul traitant ce sujet sensible en prenant le parti de l’humour. Ayant fait la différence auprès du jury de l’association No Gynophobie, les deux comédiennes ont reçu un prix lors du Festival de Cannes.

Alors que la plupart des courts-métrages proposés par les autres candidats étaient de beaux films dénonçant avec réalisme les violences subies par les femmes, Anna et Laura ont préféré utiliser l’humour sur un format qui interpelle les gens de leur génération. “Sur Snapchat, les vidéos font dix secondes, donc ça nous évitait de dire trop de bêtises, il fallait faire vite et incisif. D’ailleurs, la plupart des scènes sont improvisées. Dès qu’on avait une idée, on filmait une réplique et on se l’envoyait » déclarent-elles au magazine Cheek.

Dans ce court métrage, les jeunes femmes rassemblent tous les clichés qu’elles ont entendu en vrai ou vu sur les réseaux sociaux. Jeune fille de banlieue, pacifiste “pas intéressée par la violence” en passant par l’aristocrate qui trouve que l’on exagère lorsque l’on parle de harcèlement dans les transports en commun … tous les personnages y passent! L’occasion de dénoncer les clichés sexistes également engendrés par les femmes elles-même. Laura et Anna, qui ne s’attendaient pas du tout à gagner, comptent bien ne pas s’arrêter là. Elles souhaitent monter un collectif de femmes du milieu du spectacle tout en continuant de donner la parole aux femmes, toujours sur le ton de l’humour.

Source : ChEEk Magazine