Il y a à peine quelques semaines de cela, Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, proposait à la vente un de ses tweets. Oui oui, un tweet ! Grâce au boom du marché des NFTs (crypto-monnaie) et à la plateforme de vente Valuables, il proposait d’acheter les droits de propriété de son tout premier tweet “Je viens de créer mon compte Twitter” datant de 2016. Les enchères ont explosé et Jack a finalement vendu son œuvre numérique 2,9 millions de dollars. Cela vous semble fou ? Pas d’panique, Influenth vous réexplique tout de A à Z.

C’est quoi les “NFTs”?

Vous avez sans nul doute entendu parler de la crypto-monnaie et des fameux bitcoins. Et bien, depuis quelques mois, on parle des NFTs. NFT pour “Non Fungible Token” soit jeton non-fongible en français. Non-fongible, signifie que ces “jetons” ne peuvent être ni remplacés ni échangés. À l’inverse, les bitcoins sont par exemple fongibles, 1 bitcoin est égale à un autre bitcoin. Les NFTs font donc des objets numériques, des objets uniques et non duplicables. Ils permettent notamment de certifier l’authenticité d’objets de collection virtuels.

En vous dirigeant vers une plateforme comme Valuables (évoqué précédemment) vous pouvez “tokeniser” vos objets numériques et les revendre sous la forme d’enchères. Les NFTs sont basés sur la blockchain de l’Ethereum. Lorsque le propriétaire d’un objet numérique vend son NFT, il reçoit ainsi son montant en Ethereum (en vente sur des sites comme ZenGo). À titre indicatif, 1 ETH (Ethereum) = 1659 euros. Jack Dorsey a ainsi vendu son tweet à plus de 1640 ETH.

 

S!NG, la nouvelle application pour créer des NFTs

De prime abord réservé au plus fortuné, la folie des NFTs pourrait rapidement se démocratiser avec l’arrivée de nouvelles applications comme S!NG. Lancée début mars, l’application permet de transformer tout objet numérique en NFT. Le service s’adresse plus particulièrement aux musiciens, producteurs, vidéastes, artistes numériques mais aussi aux créateurs de mème et autres gifs. Il vous suffit simplement de créer un compte et télécharger l’objet que vous souhaitez changer en NFT. S!NG le sauvegarde alors dans la blockchain et le stock dans votre catalogue. Saturée de nouveaux inscrits, l’application n’est pas encore totalement au point et rencontre quelques problèmes techniques. Patience également pour les utilisateurs Android puisque l’appli n’est pour l’instant disponible que sur iPhone et iPad.