Hier, vendredi 28 septembre 2018, Facebook a annoncé dans un communiqué officiel avoir subi un piratage massif qui a touché près de 50 millions de comptes d’utilisateurs. Alors, comment faire pour protéger son compte des hackers ? Voici 5 réflexes à adopter pour sécuriser au mieux votre compte Facebook.

#1 – Changer souvent votre mot de passe

Changer souvent son mot de passe diminue les risques de se faire hacker. Mais attention, pas question de faire un « dérivé » de votre ancien mot de passe, non ! Il faut que celui-ci soit complètement différent. Aussi, n’oubliez pas d’alterner entre minuscules et majuscules, ainsi que de veiller à ajouter des chiffres.

Si vous avez peur de l’oublier, vous pouvez user de différents moyens mnémotechniques pour vous en rappeler. Par exemple, vous pourriez partir d’une simple phrase, facile à retenir.

Exemple : « Voici un nouveau mot de passe pour trois semaines« .

En prenant les initiales de chaque mot et en écrivant les chiffres directement, tout en alternant minuscules et majuscules, cela pourrait donner : « V1nMdPp3s« .

S’il est difficile à retenir tel quel, à chaque fois que vous aurez besoin de le retaper, vous n’aurez qu’à penser à votre phrase de départ !

#2 Activer l’authentification à deux facteurs

Comme son nom l’indique, l’authentification à deux facteurs permet d’avoir un second élément d’authentification, en plus de votre mot de passe. Dans le cas de Facebook, si vous l’activez, vous pourrez recevoir un code par SMS qui vous permettra de vous connecter à votre compte.

Et si vous ne souhaitez pas renseigner votre numéro de téléphone à Facebook, vous avez également la possibilité de faire appel à une autre application (Google Authenticator par exemple) pour recevoir ce second code.

Devenir Influenceur sur Instagram

#3 – Vérifier régulièrement sa liste d’appareils connectés

Sur Facebook, il est possible de savoir quels appareils sont connectés à votre compte. Cette fonctionnalité extrêmement pratique, est à vérifier régulièrement. En effet, si l’un des appareils que vous voyez dans la liste ne vous appartient pas, vous aurez la possibilité de le déconnecter immédiatement.

#4 Activer les alertes de connexion

Dans la page « sécurité et connexion » de Facebook, il est possible d’activer des alertes qui vous informeront en cas de connexion suspecte à votre compte. Une fonctionnalité pratique, qui vous permettra d’être réactif si quelqu’un se connecte à votre compte sans votre consentement.

#5 – Limiter la quantité de  vos données
personnelles que vous partagez à Facebook

Évidemment, ces petites mesures ne sont pas infaillibles et ces précautions ne garantissent pas une sécurité à toute épreuve. Alors, le mieux, c’est encore de limiter au maximum les données que vous partagez avec Facebook.

Supprimez ainsi toutes les informations personnelles qui ne sont pas indispensables (date de naissance, établissement scolaire, lieu de naissance, etc) et supprimez également l’ensemble de vos centres d’intérêts répertoriés sur Facebook.

Pour cela, rendez-vous sur cette page.