Les filtres Snapchat sont à nouveau au cœur d’une polémique. Après avoir été accusés de promouvoir le blackface avec le filtre à l’effigie de Bob Marley, ou plus récemment de blanchir la peau des utilisateurs, un nouveau filtre de l’application au petit fantôme est jugé raciste.

Il y a quelques jours, Snapchat a lancé un nouveau filtre qui bride excessivement les yeux et bombe les joues, à la manière d’un personnage de manga. Un filtre franchement caricatural, qui a rapidement attiré les foudres de la Twittosphère. Si certains internautes accusent Snapchat de véhiculer des stéréotypes racistes envers la communauté asiatique, d’autres parlent même de « yellowface ».

 

Vous cherchez à développer votre compte Instagram ? Cliquez ici pour suivre 1h de formation offerte par Influenth.

 

Des accusations auxquelles Snapchat n’a pas tardé à répondre. La firme d’Evan Spiegel se défend de diffuser du contenu raciste, assurant à The Verge que le filtre s’inspire des personnages de dessins animés. Alors que le fameux filtre a été définitivement supprimé de l’application, cette nouvelle polémique ne risque-t-elle pas de ternir l’image de Snapchat ?