Une rencontre entre deux stars des réseaux sociaux, voici comment pourrait être décrite cette entrevue qui a fait le tour du Web. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a rencontré le Pape François au Vatican lundi 29 août. Suivi par plus        de 3,1 millions d’abonnés sur Instagram, le souverain pontif est sans aucun doute le Pape le plus connecté et populaire de tous les précédents. En début d’année, il avait déjà reçu les leaders de la Tech tels que Tim Cook (Apple) et Eric Schmidt (Google).

Si ces rencontres étaient restées plutôt discrètes, Mark Zuckerberg est quant à lui revenu sur cet entretien. Il a publié sur Facebook une photo de lui et du Pape, expliquant les raisons de sa venue. « Priscilla (sa femme) et moi avons eu l’honneur de rencontrer le Pape François au Vatican. Nous lui avons dit combien nous admirons son message de miséricorde et de tendresse, et comment il a trouvé des manières nouvelles de communiquer avec les gens de toutes foies à travers le monde », a-t-il écrit.

Cette rencontre était surtout l’occasion pour le PDG de Facebook de discuter de l’aide aux pays en voie de développement, cause qui lie les deux hommes. Ce n’est un secret pour personne, Mark Zuckerberg est engagé dans plusieurs projets pour amener Internet (et donc Facebook) en Afrique, plus particulièrement dans les zones reculées. « Nous avons discuté de l’importance de connecter les gens, particulièrement dans les parties du monde sans accès à internet » a-t-il dit sur Facebook. L’occasion pour le jeune business-man d’offrir au pape une maquette d’avion, représentant Aquila, l’aile volante développée par Facebook pour parcourir ces zones.

Cet arrêt au Vatican n’est que le premier d’une série de rencontres en Italie pour le jeune PDG, qui a rencontré le premier ministre italien ce lundi-même. Déterminé à promouvoir l’accès aux technologies, il a également mis en avant un programme basé sur l’intelligence artificielle dans une université à Modène. Il a tenu à revenir sur l’implication de Facebook pendant et après le tragique tremblement de terre.