Snapchat prend de plus en plus de mesures afin de protéger ses utilisateurs. Alors que le réseau social a été attaqué pour son manque de pudeur envers les jeunes, il semblerait que le fantôme blanc souhaite désormais faire mieux respecter le droit à l’image. Si Snapchat est connu pour son caractère éphémère et sa spontanéité , son fonctionnement tend à évoluer avec l’arrivée de Memories, qui permet d’enregistrer ses Snaps et Stories mais aussi d’utiliser des photos de sa pellicule pour les insérer sur Snapchat.

Mais comment Snapchat compte-t-il procéder pour respecter le droit à l’image de ses utilisateurs ? Selon le site Numérama, le réseau social d’Evan Spiegel songe à utiliser la reconnaissance faciale pour instaurer des règles de diffusion. Depuis quelques jours, la plateforme aurait obtenu la publication d’un nouveau brevet permettant grâce à la reconnaissance faciale de détecter les personnes présentes sur un Snap et de les prévenir. Concernant cet algorithme, il ne s’agit pas de Lens, la technologie qui reconnait les visages pour ajouter un filtre mais d’un tout nouvel algorithme qui reconnait un visage en particulier.

Cette fonctionnalité pourrait interdire la diffusion d’une photo ou d’une vidéo sur laquelle un utilisateur ne souhaite pas apparaître, flouter son visage comme à la télévision ou encore réduire le nombre de personnes pouvant voir le contenu. Tout comme sur Facebook, les utilisateurs pourraient alors décider de la portée d’un contenu en choisissant « vers mes amis seulement » ou « vers les amis de mes amis ». Si ce brevet permet de mieux protéger l’image des Snapchateurs, seuls les utilisateurs que Snapchat connaît pourront être détectés par la plateforme.

Source : Numerama