Plus personne aujourd’hui n’ignore le phénomène des « fake influenceurs ». Pourtant, ces derniers continuent de pulluler sur les réseaux sociaux et causent des dommages collatéraux aux marques, en leur faisant perdre plus d’un milliard de dollars par an. C’est ce que révèle l’étude que nous vous présentons aujourd’hui. 

Cette étude, menée par la société de cybersécurité Cheq et l’Université de Baltiomore, s’est intéressée de près aux conséquences que les « fake influenceurs » ont sur le marketing d’influence et plus particulièrement sur les dommages que ces derniers causent aux marques.

Pour comprendre l’impact des influenceurs, le professeur et économiste Roberto Cavazos, qui était à la tête de cette étude, a donc interrogé 800 marques. Ainsi, il a pu découvrir que 2/3 d’entre elles ont déjà collaboré par le passé avec des influenceurs frauduleux (achats de faux likes, de faux commentaires, de faux abonnés…). Pour continuer son enquête, il a ensuite analysé le profil de 10 000 influenceurs et a découvert que 25% des abonnés de ces comptes étaient en réalité de faux profils. Il estime donc, en conclusion à ces découvertes, que 50% des posts sponsorisés payés par les marques ont un taux d’engagement biaisé.

De plus, Roberto Cavazos a pu également remarquer au cours de ses recherches, que certains influenceurs créaient de faux contenus sponsorisés dans le but de « duper les marques » en leur faisant croire que leurs posts avaient déjà fait leurs preuves par le passé et ainsi, les convaincre de signer de futures collaborations.

Une perte de plus d’un milliard de dollars pour les marques

Les fake influenceurs achètent de faux likes, de faux abonnés, de faux commentaires, pour faire gonfler leurs statistiques. Les marques, de leur côté, en voyant ces chiffres parfois faramineux, vont donc payer plus cher pour collaborer avec ces influenceurs qu’elles ignorent être frauduleux : des voyages sont payés, des cadeaux sont envoyés, et les posts sponsorisés sont valorisés bien plus chers. Selon Mediakix, les spécialistes du marketing dépenseront cette année 8,5 milliards de dollars uniquement en influenceurs.

C’est notamment ce qui explique les pertes colossales avancées par cette étude. Seulement pour l’année 2019, les fake influenceurs feraient ainsi perdre 1,3 milliard de dollars aux marques. Ce chiffre serait encore amené à évoluer puisque les prévisions amenées par Roberto Cavazos et son équipe, estiment qu’en 2020, les marques pourraient perdre jusqu’à 1,5 milliard de dollars à cause des fake influenceurs.

Source