Il semblerait que Facebook soit au coeur d’une nouvelle polémique liée à sa politique de censure. Déjà accusé d’avoir censuré des mannequins grande taille, ce sont les personnes atteintes de cancer qui sont cette fois dans le viseur du réseau social. On le sait, Facebook interdit jour après jour une monticule de contenus, lorsqu’ils sont trop suggestifs ou qu’ils font la promotion de drogues et de violence. Pourtant, c’est bien la simple photo d’une femme atteinte de cancer, dont le corps est recouvert par un écriteau, qui a été censuré.

facebook-censure-cancereux-influenth

Cette photo a été publiée par John Piars, un anglais militant pour la sensibilisation au cancer, qui a touché sa femme, décédée à la suite d’une longue lutte contre la maladie. A la suite de cette tragique perte, John a décidé de rendre hommage à sa femme en sensibilisant les gens sur Facebook. Il a alors utilisé l’image de cette femme, accompagnée d’un écriteau dénonçant les bénéfices engrangés par l’industrie pharmaceutique au détriment de la santé des malades. Serait-ce ce message qui n’aurait pas plu au réseau social ? Toujours est-il que lorsque John a souhaité sponsoriser son post sur Facebook, le réseau social a refusé sous prétexte que son contenu était « sexuellement explicite ». Une explication qui n’a pas manqué de choquer bon nombre d’activistes, qui ont rapidement médiatisé l’affaire.

Un porte parole de Facebook n’a pas tardé à répondre aux accusations en déclarant que la censure de la photo était une erreur. Si le post en question a finalement été publié, cela n’empêche que ce genre d’affaire tend à se répéter. Une polémique qui pourrait, on l’espère, encourager Facebook à améliorer son système de censure.