Saviez-vous que la mutilation génitale féminine (MGF) concernait plus de 140 millions de jeunes filles et femmes dans le monde ? Excision, clitoridectomie, infibulation… Ces pratiques barbares, particulièrement ancrées dans les pratiques culturelles des pays africains, concernent chaque année des milliers de jeunes femmes. Afin de lutter contre ces mutilations sexuelles et sensibiliser les internautes, ActionAid a fait appel à des YouTubeurs dans le cadre de sa nouvelle campagne #BrutalCut.

Déployée le 21 juillet dernier, cette opération inédite est ouverte aux YouTubeurs et autres vidéastes qui officient sur Facebook, Twitter ou encore Instagram. Le principe ? Couper brutalement sa vidéo et y insérer la campagne de sensibilisation d’ActionAid, suivie du fameux hashtag #BrutalCut (#CoupeBrutale) – à l’instar de cette vidéo de la YouTubeuse fitness Scola Dondo, coupée à 4:58 :

 

 

La mutilation génitale féminine (MGF), non seulement met des milliers de vies de filles en danger, mais elle dérobe leur enfance. Depuis que la MGF est considérée comme un droit de passage vers la féminité, les filles sont souvent mariées peu après avoir été coupées [environ 12/13 ans]. Une fois mariées, la plupart des filles ne seront pas autorisées à retourner à l’école“, explique l’ONG britannique dans son communiqué.

Des pratiques moyenâgeuses et contraires aux droits de l’Homme, qui peuvent causer l’infertilité, des saignements, mais aussi affecter la santé mentale et même provoquer une mort douloureuse.

 

 

Alors qu’une « saison des mutilations » est prévue pour le début du mois d’août au Kenya, ActionAid a plus que jamais besoin des internautes. En lançant cette campagne à la symbolique forte, l’ONG espère lever suffisamment de fonds pour financer des refuges pour les jeunes filles kenyanes. Pour faire un don, rendez-vous ici !

Si vous êtes YouTubeurs, vidéastes ou simplement touchés par cette campagne, ActionAid a imaginé un outil qui permet de créer en quelques clics sa propre vidéo de sensibilisation. Simple et rapide, il suffit de glisser sa vidéo sur le site, qui se charge automatiquement d’insérer le spot #BrutalCut. À vos caméras !