La chaîne YouTube Studio Bubble Tea, ça vous parle ? Si ce n’est pas encore le cas, allez y jeter un œil. Chaque jour, un jeune père publie des vidéos de ses filles Kalys et Athéna, âgées respectivement de 8 ans et 3 ans. En deux ans, Papa Mickaël est devenu un véritable géant de la plateforme de vidéos, puisqu’il comptabilise près de 395.000 abonnés et plus de 411 millions de vues sur l’ensemble de ses vidéos.

Depuis 2014, ce père de famille surfe sur la tendance du « unboxing » (comprendre : « déballage »), un concept sorti tout droit des États-Unis qui consiste à déballer des cadeaux face-caméra. Mickaël filme régulièrement ses deux filles en train d’ouvrir des coffrets cadeaux, pochettes surprises, œufs au chocolat, jouets et autres surprises. Bien que ce genre de vidéos s’apparente à un film amateur tourné avec un caméscope lors d’un dimanche en famille, la chaîne Studio Bubble Tea rencontre étonnamment un succès fulgurant.

On y trouve également des tutos, des FAQ et même des vlogs ! Le traitement de la varicelle, une sortie dans un parc d’attractions, une balade au zoo, une visite de Londres : toutes les occasions sont bonnes pour tourner une vidéo, et les deux YouTubeuses de bac à sable semblent prendre du plaisir à afficher leurs petits minois. Dernièrement, un vlog montrant la petite Athéna s’amuser dans des manèges a fait plus de 156.000 vues en seulement 3 jours.

« Qui est-ce que ça intéresse ? », questionnent certains internautes. Contrairement aux apparences, les vidéos du jeune papa attirent des centaines d’internautes chaque jour. Leur chaîne YouTube se veut transversale, et s’adresse non seulement aux enfants, mais également aux parents qui partagent le quotidien de cette famille. Une véritable connexion lie ces parents, qui lisent et interagissent avec Mickaël quotidiennement. Même si le père des deux filles ne révèle jamais son identité en ne dévoilant que sa voix, il suscite l’intérêt et provoque un réel engouement chez les internautes.

De nombreuses marques sont citées dans les vidéos, telles que Kinder, Play Doh et Disney. Bien qu’il n’ait pas encore été sollicité pour des partenariats, Mickaël affirme que « ce n’est pas exclu que cela arrive un jour ».

La semaine dernière, les deux jeunes filles ont rencontré leurs fans lors d’un meet-up, qui a tout de même rassemblé plus de 500 personnes.

Qui aurait cru que des vidéos dévoilant le quotidien d’enfants auraient suscité un tel enthousiasme sur la YouTubosphère ?