Dans un monde où les poils sont synonymes de laisser-aller et sont exterminés à coup de pince à épiler, certaines personnes se démarquent. C’est le cas de Sophia Hadjipanteli, une modèle et étudiante chypriote qui a décidé de ne plus toucher à ses sourcils. En laissant la nature reprendre ses droits sur cette partie de son visage, Sophia tente de lutter contre certains stéréotypes, encourager la tolérance envers les autres et l’acceptation des différences  « Je n’essaye pas de convaincre qui que ce soit de suivre le mouvement du monosourcil, explique-t-elle, interrogée par Harper’s Bazaar. Si je l’aime, laissez-moi donc l’aimer. »

Sa particularité ne fait pas l’unanimité mais Sophia s’en moque éperdument. Preuve en est, elle s’est même teint les sourcils en brun, une démarche saluée dans l’univers de la mode comme sur Instagram puisque la jeune femme est suivie par plus de 78 000 followers issus des quatre coins du monde. La jeune femme joue également de sa ressemblance avec Frida Kahlo, la célèbre peintre mexicaine.

Orange you glad I didn’t say banana

Une publication partagée par Sophia Hadjipanteli (@sophiahadjipanteli) le

I can’t wait for Halloween holy shit

Une publication partagée par Sophia Hadjipanteli (@sophiahadjipanteli) le

Devenir Influenceur sur Instagram

No really lol go subscribe

Une publication partagée par Sophia Hadjipanteli (@sophiahadjipanteli) le

this is me

Une publication partagée par Sophia Hadjipanteli (@sophiahadjipanteli) le

Lipstick is such a game changer

Une publication partagée par Sophia Hadjipanteli (@sophiahadjipanteli) le