Depuis les résultats du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’union européenne, de nombreux actes xénophobes ont eu lieu de la part d’ultra conservateurs britanniques. Au lendemain du fameux Brexit, le hashtag #PostRefRacism a fait son apparition sur Twitter. Les internautes ont décidé de dénoncer ces actes et propos discriminants en brandissant ce hashtag afin de montrer l’étendu du phénomène.

Sur Facebook, les internautes ont également créé des albums intitulés « Signes inquiétants » et une page dédiée aux témoignages qui circulent à foison sur la Toile. Si le phénomène est pour l’instant difficilement quantifiable, plusieurs actes xénophobes ont été reportés à la police londonienne, notamment la distribution de cartes plastifiées décrivant les polonais comme des « vermines ». Une propagation de haine que beaucoup de Twittos continuent d’afficher sur la Twittosphère.

Voici quelques tweets dénonçant ce climat d’intolérance, qui fait froid dans le dos :

 

Voici le message d’une des mes meilleures infirmières. C’est réel et partout. Faites attention, prenez soin de vous les uns les autres : « Au travail on m’a traité de salope et cette personne m’a dit qu’elle payait pour que je sois dans son pays. D’accord, donc où vont les 800£ de taxes que je paye chaque fois ? J’ai grandi dans ce pays. Comment le Royaume-Uni est-il devenu aussi raciste? »