L’influence est un corps de métier récent et de ce fait, il peut être difficile quand on débute, de connaître les règles à appliquer pour respecter la loi. Voici 3 choses à connaître absolument sur les mentions légales lorsque l’on est influenceur. 

 

#1 – Sur un post sponsorisé, il faut jouer la transparence

Certains l’ignorent encore et pourtant, c’est une règle primordiale à respecter : ne pas indiquer qu’un post a été sponsorisé par une marque est illégal. En effet, l’annonceur peut être poursuivi pour pratique commerciale douteuse, un délit passible de deux ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende, si ce premier point n’est pas respecté.

Mais attention, pas question de le faire n’importe comment ! Pour respecter la loi, il faut indiquer les mentions « Produit offert par NOM DE LA MARQUE » ou « Contenu sponsorisé par NOM DE LA MARQUE » dès les premières lignes de la description du post. À noter que les termes français sont à privilégier.

Quant aux hashtags tels que #pub ou #sponso, ces derniers ne sont pas reconnus par l’ARPP, l’autorité de régulation professionnelle de la publicité.

Aussi, Instagram offre depuis peu la possibilité aux influenceurs de profiter d’une fonctionnalité à destination, justement, des posts sponsorisés. Il te faudra seulement la remplir pour que ton post intègre parfaitement la mention « Partenariat rémunéré avec NOM DE LA MARQUE ».

#2 – Promouvoir des marques d’alcool en toute légalité

En ce qui concerne l’alcool, attention : les influenceurs qui possèdent plus de 30 % de mineurs parmi leurs abonnés sont légalement interdits de communiquer sur des campagnes de marques d’alcool.

Il est également interdit à tous les influenceurs, peu importe la typologie de leur audience, de se mettre en scène en train de boire ou d’inciter à la consommation d’alcool. En fait, les seules personnes qui peuvent être vues sur un post pour de l’alcool, sont des professionnels effectuant des tâches inhérentes à leur fonction, comme un barman en train de créer un cocktail ou un caviste vendant de l’alcool.

Il faudra donc faire preuve d’ingéniosité et surtout, ne pas oublier d’ajouter automatiquement la mention « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération« .

#3 Quid de l’alimentation ?

Il existe aussi quelques règles fondamentales à respecter pour promouvoir en toute légalité des produits alimentaires.

Par exemple, pour promouvoir un produit « à base de fruits », il faut que ce dernier contienne au minimum 5 % de véritables fruits pour pouvoir le prendre en photo à côté des fruits qu’il dit contenir.

En ce qui concerne les autres produits alimentaires, la loi impose d’écrire « Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé » ou encore « Pratiquez une activité physique régulière » en description de votre post. Les seuls aliments qui échappent à cette règle sont les produits naturels bruts.

Source : Obviously