Instagram et Facebook ont annoncé prendre des mesures contre la promotion des produits minceur sur leur plateforme. Ce dispositif s’inscrit dans une lutte contre le culte de la minceur.

Les posts sponsorisés qui vantent les mérites de produits minceur sont de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux. Or, ces produits nourrissent un culte de la minceur qui peut être très dangereux pour les jeunes utilisateurs, souvent influençables. Instagram et Facebook ont donc décidé d’agir et de ne plus mettre en avant, voire de totalement bloquer, les publications en lien avec une perte de poids.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par » ΔℓєχιΔ « (@djust.wild) le

« Nous voulons qu’Instagram soit une plateforme positive pour ceux qui l’utilisent, et ces mesures font partie du travail en cours qui consiste à réduire la pression que les réseaux sociaux exercent sur certains utilisateurs. » a déclaré Instagram dans un communiqué de presse.

Cette annonce sonne comme une victoire pour certains utilisateurs qui luttent contre le culte de la beauté nourri par les réseaux sociaux. C’est par exemple le cas de Jameela Jamil, l’actrice de la série Netflix The Good Place, qui a lancé le mouvement I Weight pour lutter contre les diktats du « corps parfait ».

« Facebook et Instagram, qui prennent position pour protéger la santé physique et mentale des internautes, envoient un message important au monde. Ça indique que ce n’est pas acceptable dans notre société. Nous avons normalisé ces flagellations absurdes chez les jeunes gens impressionnables. »

Une promotion des produits minceur souvent mensongère

Instagram s’engage également à bannir les contenus sponsorisés mensongers de produits dits « miracles ». Ainsi, les influenceurs ne pourront plus attribuer à un seul produit (thé, complément alimentaire…) une perte de poids impressionnante.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ALPHATOX™ Premium Fitness Tea (@alphatoxtea) le

« Des personnes font la promotion de vitamines pour la croissance des cheveux, mais portent des extensions. Elles photoshoppent leurs photos pour paraître plus minces, mais vendent un smoothie pour la perte de poids. On nous sert tellement de mensonges que nous les avons acceptés comme une norme culturelle. » continue Jameela Jamil.

En effet, certains influenceurs n’hésitent pas à attribuer des mérites à certains produits alors qu’ils ont suivi d’autres techniques pour arriver à un tel résultat… Pour appliquer ces nouvelles règles, les utilisateurs et utilisatrices pourront désormais signaler les posts qui, selon eux, prônent la minceur ou vantent des produits dits « miracles ».