Mark Zuckerberg, patron de Facebook, avait admis en septembre 2015 plancher sur un bouton «je n’aime pas», l’une des fonctionnalités les plus attendues sur le réseau social. Cinq mois après, la plateforme introduisait  les réactions emoji (Like‘, ‘Love’, ‘Haha’, ‘Sad’ et ‘Angry’) mais toujours pas de pouce à l’envers ! Cependant, les utilisateurs pourraient voir très prochainement leur souhait devenir réalité sur Messenger.

Certains utilisateurs de Facebook messenger ont constaté l’apparition d’un emoji « thumb down » (pouce vers le bas) dans la dernière mise à jour de Messenger. Il vient s’ajouter aux autres émoticônes de réaction du réseau social qui permettent de répondre à un message en lui apposant un emoji. « Nous essayons toujours de faire en sorte que Messenger soit plus amusant et plus engageant. C’est un petit test qui permet aux gens de partager un emoji représentant au mieux leurs sentiments sur un message « , a déclaré un représentant de Facebook à TechCrunchMark Zuckerberg avait précédemment ignoré les appels pour le bouton «je n’aime pas» car il craignait que cette fonctionnalité puisse être utilisée pour harceler, intimider une personne, ou encore, qu’il puisse rendre certaines marques impopulaires. Suivant ce raisonnement, le bouton serait davantage vu comme un « non », une désapprobation, plutôt qu’un « dislike ». Il indiquerait si l’interaction est utile et pourrait être employé lorsque les membres d’une conversation de groupe auraient besoin de voter, par exemple.

Si cette phase de test s’avère être concluante, le bouton pourrait être étendu plus largement au site.

Source : Techcrunch