L’Observatoire des comportements de consommation mené par Odoxa et Emakina a mené une étude pour comprendre et mesurer l’impact que pouvaient avoir les influenceurs sur leur audience en terme d’achat.

Cette étude a été menée auprès d’un échantillon de Français de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 12 et 13 septembre 2018. Elle permet ainsi d’estimer et mesurer l’impact des influenceurs sur leur audience et plus largement, les consommateurs.

Un impact confirmé

On découvre ainsi que 1 Français sur 4 (26%) a déjà découvert un nouveau produit grâce à un influenceur et que 23% des personnages interrogées ont même passé le pas de l’achat. On apprend également que 21% d’entre elles ont déjà arrêté d’acheter un produit suite aux conseils d’un(e) influenceur(-euse).

Ces chiffres augmentent encore davantage quand on s’adresse à la tranche des 18-24 ans : 59% d’entre eux déclarent avoir déjà découvert un produit par le biais d’un influenceur. 31% ont déjà reproduit les comportements présentés par un influenceur dans leur vie quotidienne et 42% ont même déjà acheté un produit sur le conseil d’un influenceur.

Mais l’impact des influenceurs est tout de même limité

Pour autant, le consommateur émet quelques réserves quant à la sincérité des influenceurs. On découvre par exemple que sur l’ensemble des Français interrogés, 29% seulement estiment que les influenceurs sont « experts » sur leurs sujets et 75% d’entre eux pensent que les influenceurs sont dépendants des marques. De même, seuls 20% d’entre eux font plus confiance aux influenceurs qu’aux publicités.

Pour Nicolas Borgis, Managing Director d’Emakina, les conclusions de cette étude sont sans appel :

« Les influenceurs sont aujourd’hui incontournables et les marques doivent non seulement apprendre à reconnaître ceux qui vont leur correspondre mais aussi accepter de co-construire la relation avec eux, tant leur rôle de prescripteur est réel. »

Pour consulter l’intégralité de cette étude, rendez-vous ici.