À New York, The Dog Agency représente des chiens influenceurs. Au total, pas moins de 160 Instagrameurs canins ont déjà rejoint l’aventure 2.0. Des animaux à la pointe des tendances, pouvant gagner jusqu’à 16.000 dollars par publication sponsorisée.

Fondée en 2017 par l’entrepreneuse Loni Edwards, l’agence new-yorkaise The Dog Agency déniche et accompagne les meilleurs animaux influenceurs dans leur relation avec les marques. Placements de produits, brand management, sponsorisation de posts… La carrière d’influenceur de ces canidés est prise en charge de A à Z.

Seuls pré-requis pour rejoindre le club très fermé des chiens Instagrameurs : posséder un “bon engagement” et un minimum de 50.000 abonnés sur Instagram.

Une aubaine pour les marques spécialisées dans l’univers canin – mais pas que ! Face au succès grandissant des animaux Instagrameurs suivis par des milliers d’abonnés, de grandes enseignes comme Nikon, Barneys New York, Google ou encore Accor Hotels n’hésitent pas à miser sur les influenceurs à quatre pattes, ces derniers générant moins de coûts qu’un Instagrameur humain.

Vous cherchez à développer votre compte Instagram ? Cliquez ici pour suivre 1h de formation offerte par Influenth.

Côté rémunération, un chien influenceur suivi par 100.000 à 200.000 abonnés peut récolter jusqu’à 1 800 € par post sponsorisé. Les animaux suivis par plus d’un million de followers peuvent – quant à eux – amasser la modique somme de 14 000 €, à l’instar de l’Instagrameuse mi-chihuahua mi-teckel Tuna.

Mais quid de la condition animale ?Nous nous assurons que nos clients sont là pour les bonnes raisons, qu’ils aiment leur animal de compagnie autant qu’ils aiment le fait de passer ce temps spécial avec leur animal“, assure la fondatrice Loni Edwards, pour qui le respect des animaux prévaut sur la recherche de profit.

Pas si mal la vie de chien en 2019.