Une alternative à la monétisation de contenus vient de voir le jour pour les youtubeurs du monde entier : Bitcache. Grâce à cet outil, les vidéastes peuvent désormais recevoir des pourboires en bitcoins, une monnaie virtuelle.

A l’initiative de ce projet, on retrouve Kim Dotcom, le très controversé homme d’affaires germano-finlandais  connu de MegaUpload et MEGA. Kim Dotcom a imaginé et lancé le système des bitcoins pour « assurer plus de revenus aux youtubeurs ». En utilisant Bitcache, un internaute peut donner en toute simplicité un pourboire à l’artiste qu’il suit.

Bitcache : Comment ça fonctionne ? Le projet prend la forme d’un plugin, autrement dit d’une petite fenêtre qui se juxtapose sous la vidéo que l’on regarde et dans laquelle le spectateur a la possibilité d’envoyer une pièce virtuelle. Le montant minimum qu’un internaute peut verser est fixé par le youtubeur. Le donateur a bien entendu la possibilité de donner davantage.

Pour appuyer le lancement de son projet, Kim Dotcom propose aux YouTubeurs ayant plus de 500 000 abonnés de lui envoyer un DM sur son compte Twitter,afin qu’ils puissent tester son système de micro-paiement.

Méfiance…
Si Bitcache est déjà disponible sur d’autres plateformes de diffusion comme Google Drive, Dropbox ou encore Creative Cloud, des médias comme Numerama conseillent de rester méfiants quant à son efficacité et succès réel de cet outil. Et pour cause, les promesses de Kim Dotcom n’ont pas toujours été tenues : On se souvient de l’Internet alternatif MegaNet ou encore de Baboom, deux projets abandonnés par leur fondateur. La plateforme de téléchargement Megaupload a également due être fermée en 2012 par les autorités américaines pour violation de droits d’auteur. Malgré plusieurs échecs cuisants et quelques démêlés avec la justice, Kim Dotcom fait, le pari d’une future démocratisation du bitcoin, une monnaie dont le cours a été multiplié par 4 depuis le début de l’année ! Plusieurs enseignes permettent d’ailleurs à leurs consommateurs de payer avec cette monnaie.

Retour sur le projet Bitcache grâce un teaser dévoilé il y a quelques jours :