Dans le domaine de l’influence marketing, le terme « influenceur » est devenu bien trop large pour être pertinent. Alors, aujourd’hui, on divise les créateurs de contenu en 4 catégories différentes : les micro-influenceurs, les méga-influenceurs, les macro-influenceurs et bien évidemment, les nano-influenceurs. C’est à ces derniers que nous allons nous intéresser en vous détaillant les avantages de travailler avec eux dans le cadre d’une campagne d’influence.

Qui sont les nano-influenceurs ?

Les nano-influenceurs ont une communauté comprise entre 1 000 et 10 000 abonnés. Leurs domaines de prédilection peuvent être nombreux : voyage, beauté, lifestyle, high-tech, écologie, cuisine…

On les différencie des « micro-influenceurs » qui affichent une communauté de 10 000 abonnés à 100 000 mais aussi des « méga-influenceurs » qui ont plus d’un million d’abonnés. Entre les deux, se trouvent les « macro-influenceurs » qui ont une communauté comprise entre 100 000 et 1 million d’abonnés.

Si les macro et méga-influenceurs ont longtemps dominé le domaine de l’influence marketing, les marques comprennent aujourd’hui et de plus en plus les avantages qu’elles ont à travailler avec les nano et micro-influenceurs. En effet, si leurs communautés sont moins « importantes », elle sont aussi bien plus engagées. Mais ce n’est pas le seul avantage que présentent les nano-influenceurs, bien au contraire !

3 avantages à travailler avec des nano-influenceurs

#1 – Une pléthore de profils
pour trouver celui qui vous correspond

Selon un rapport dévoilé par Mention, 15,7% des utilisateurs d’Instagram comptent aujourd’hui entre 1 000 et 10 000 abonnés. On sait aussi qu’Instagram a dépassé le milliard d’utilisateurs actifs sur sa plateforme… Autrement dit, il existe aujourd’hui plus de 157 millions de nano-influenceurs !

Parmi ces 157 millions de nano-influenceurs, vous pourrez en trouver énormément qui correspondent parfaitement aux valeurs de votre entreprise, ainsi qu’aux services ou produits que vous souhaitez promouvoir, peu importe la niche dans laquelle vous vous situez.

De part leur grand nombre, beaucoup de nano-influenceurs sont spécialisés dans des domaines de niche très précis qui peuvent correspondre en tous points à votre secteur. Ils seront donc bien plus « légitimes » que des méga ou macro-influenceurs qui, généralement, couvrent des domaines trop larges pour être qualifiés d’experts.

 

#2 – Ils sont perçus comme des
« Monsieur et Madame Tout-Le-Monde

Aujourd’hui, les macro et méga-influenceurs sont bien souvent « starifiés » : ils sont désormais perçus davantage comme des célébrités que des personnes proches de « nous« . Les nano-influenceurs, eux, sont encore très proches de leur communauté et sont perçus comme des « Monsieur et Madame Tout-Le-Monde » par celle-ci : les consommateurs peuvent s’identifier plus facilement et donc, être plus sensibles à leurs avis.

En outre, dans une étude menée par Trust Baromter, il a été révélée que 61% des personnes interrogées font davantage confiance à des influenceurs qu’ils jugent être « comme eux ». La popularité des influenceurs est donc moins importante que le fait de pouvoir se reconnaître en eux.

Aux yeux des consommateurs, les nano-influenceurs s’imposent alors comme de véritables « conseillers » auxquels ils peuvent faire confiance et s’identifier : deux points extrêmement important lorsqu’on cherche à promouvoir un produit ou un service à travers une campagne d’influence.

 

#3 – Leur engagement est réel

Selon une étude réalisée par HypeAuditor, 57.3 % des influenceurs français dont les comptes ont été analysées auraient des statistiques suspectes, tant en terme d’abonnés, que de commentaires ou d’engagement.

En travaillant avec les nano-influenceurs, les chances de tomber sur des « fake influenceurs » sont bien moindres. En effet, leurs communautés ne sont généralement pas assez « importantes » pour avoir été « achetées, ni pour attirer les bots.Les comptes des nano-influenceurs peuvent aussi être analysés plus facilement. Ainsi, vous pourrez rapidement détecter s’ils présentent des activités frauduleuses, avant même de travailler avec eux.

Enfin, les nano-influenceurs affichent un taux d’engagement généralement plus important que celui des méga et macro-influenceurs. En effet, si leur communauté est moins importante, elle est souvent bien plus engagée avec les contenus proposés et ce, de façon totalement naturelle.