Janvier 2016, la marque Mattel avait annoncé l’arrivée d’une nouvelle gamme de Barbie plus “curvy” et plus représentative de la femme d’aujourd’hui : une initiative soutenue par Ashley Graham, mannequin grande taille, qui s’est associée à la fameuse marque de jouets pour créer une poupée Barbie à son effigie.

Par cette collaboration, l’influenceuse, qui comptabilise actuellement 2,7M abonnés sur Instagram, se sert de sa notoriété pour sensibiliser et décomplexer les petites filles sur la vision de la femme “parfaite”. En tant que mannequin, Ashley Graham n’hésite pas à clamer à la nouvelle génération que le thight gap, à savoir l’écart entre les cuisses, est inutile “Thighs touching, round hips, arms and tummy!!” (“Des cuisses qui se touchent, des hanches, des bras et un petit ventre!!”) a ainsi commenté la mannequin sur une de ses photos Instagram.

Thighs touching, round hips, arms and tummy!! Thank you @Mattel and @Barbie for immortalizing me into plastic! 💕💎💋 #beautybeyondsize #ashleygrahambarbie

Vous cherchez à développer votre compte Instagram ? Cliquez ici pour suivre 1h de formation offerte par Influenth.

Une photo publiée par A S H L E Y G R A H A M (@theashleygraham) le

En prenant du poids et en arborant fièrement ses nouvelles formes,  Barbie dévoile une nouvelle facette du standard de la beauté.