Le métier d’influenceur, au delà des paillettes qu’il peut renvoyer vers l’extérieur, est une matière volatile qui peut apparaître ou disparaître en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. La mésaventure de Camille, fondatrice de L’oiseau rose vient nous le rappeler. Depuis 6 ans, elle alimente son carnet de voyage en ligne au gré de ses escapades, en partageant avec ses lecteurs itinéraires perso, adresses favorites, et impressions de routarde. Sauf qu’un matin de janvier dernier, elle se réveille, checke sa page Instagram, et c’est le drame: son compte a été supprimé.  Le début d’un périple cauchemardesque et sans destination, ponctué d’échanges d’emails avec le service client d’Instagram. Odyssée d’un oiseau blessé qui cherche à récupérer ses fans.

Influenth: Bonjour Camille, comment a débuté ton blog?

J’ai commencé mon blog en 2012, quelques mois avant de partir en tour du monde. Mon compte Instagram a suivi début 2013, lorsque j’ai commencé à voyager de manière intensive. Je ne gérais pas ce compte de manière très appliquée au départ, partageant mes images au jour le jour sans me soucier de l’aspect de ma timeline.

Aujourd’hui, quelle plateforme te rapporte le plus de partenariats? 

Aujourd’hui le véritable cœur de mon travail c’est mon blog ! Et j’ai toujours placé ma priorité dans celui-ci. Cependant il est difficile de dire quelle plateforme me rapporte le plus de partenariats, étant donné que l’influence d’un blogueur est jugée dans son ensemble. Mon blog, son design et le nombre de visites mensuelles est très important. Mais ma communauté sur les différents réseaux sociaux (sur Instagram et Facebook en priorité) est également très importante afin d’évoluer ma popularité auprès des annonceurs avant de juger de la pertinence d’un partenariat.

Combien de temps passes-tu chaque jour à gérer ta page instagram

C’est vraiment très difficile à quantifier et je crois que si je devais réellement faire le calcul, ça serait affolant ! La gestion d’un compte Instagram s’étale sur différentes étapes, toutes chronophages. Il y a tout d’abord les prises de vue en voyage (car je n’effectue pas forcément les mêmes images pour mon blog que pour Instagram). Puis celle de la sélection des images et des retouches. Je dois ensuite poster les images dans un ordre précis, afin d’avoir une galerie harmonieuse. Il faut bien entendu rédiger les légendes, qui sont également importantes car elles affichent ma personnalité en tant que blogueuse. Ensuite, je mets un point d’honneur à répondre à l’ensemble des commentaires. Cette proximité est pour moi indispensable car elle permet de rendre mon métier plus humain et plus intéressant.

Un matin tu te réveilles, et ton compte instagram n’existe plus. Est-ce que tu peux revenir sur cet événement?

Comme chaque matin au réveil, je file sur mes réseaux sociaux. Sauf que ce jour là, j’ai été surprise de ne pas pouvoir me connecter à mon compte Instagram. Paniquée, je me suis fait envoyer un email de réinitialisation de mot de passe. J’ai constaté en ouvrant ma boîte mail, que j’avais reçu deux messages d’Instagram vers 2h30 du matin, m’indiquant que le numéro de téléphone de mon compte Instagram avait été supprimé et que j’avais modifié mon adresse email. J’ai vite compris que mon compte avait été piraté ! Lorsque j’ai effectué la réinitialisation du mot de passe, je me suis retrouvée sur un compte Instagram du même nom que mon compte « loiseaurose », mais sans mes images ni abonnés. Le pirate avait donc transféré le nom de mon compte et mon adresse email, sur un autre compte lambda.

Comment as-tu réagi?

C’est le cauchemar de tout influenceur… J’ai éprouvé à la fois de la colère, de l’incompréhension, du mépris et  aussi beaucoup de tristesse vis-à-vis du pirate. Le pire, c’est d’avoir réalisé que ce piratage avait pour unique but de me nuire personnellement. C’était une personne française, qui connaissait très bien mon blog, puisqu’elle était nécessairement française et connaissait mon nom. Ce n’est pas un piratage au hasard. C’est triste de voir ce que la jalousie peut provoquer comme comportements haineux.

Depuis, quelle a été ton aventure avec le service client d’Instagram? 

Ma bataille avec Instagram a été longue et ponctuée de réponses automatiques, d’espoirs déçus et de fausses promesses. Les formulaires sur Instagram en cas de piratages peuvent fonctionner, mais dans certains cas bien précis, lorsque le compte piraté est encore visible sur la plateforme. Dans mon cas, le pirate a renommé mon compte avant de le supprimer, mon profil n’est donc plus visible sur la plateforme. Depuis, mes échanges « robotisés » avec le service client d’Instagram tournent infiniment en rond puisqu’il n’existe absolument pas de service personnalisé. J’ai pourtant bien donné, à plusieurs reprises, l’ID unique de mon ancien compte, ce qui permettrait de le retrouver. Mais rien n’est fait. J’ai également été en contact avec différents instagrammers qui s’étaient fait eux aussi pirater leurs comptes. J’ai reçu de nombreux conseils et j’ai même contacté une personne travaillant chez Instagram. Elle m’avait promis de faire le nécessaire, mais silence radio depuis…

Est-ce que cet incident a influencé tes collaborations avec les marques?

Devenir Influenceur sur Instagram

Pour le moment, il n’y a pas eu d’incidence directe. Enfin, pas je sache… J’ai immédiatement communiqué sur le piratage de mon compte sur tous mes réseaux sociaux. La transparence est pour moi très importante, que ça soit vis-à-vis de mes lecteurs, comme des annonceurs qui travaillent avec moi. J’espère vivement que ce piratage n’aura pas trop d’impact négatif sur mon profil d’influenceur, car ce serait donner la priorité aux chiffres plutôt qu’à ma communauté fidèle. Il n’est pas compliqué d’obtenir des « likes », mais acquérir des likes qualitatifs avec une communauté fidèle et engagée est bien plus difficile.

Comment t’y prends tu pour reconstruire ta communauté?

L’annonce du piratage de mon compte Instagram sur mon blog a fait un effet boule de neige, et j’ai récupéré près de 3000 abonnés en 3 jours. Mes lecteurs fidèles ont partagé mon histoire dans leurs stories et ont invité leurs followers à venir me suivre de nouveau. 3000 abonnés ça peut paraître dérisoire comparé à plus de 50,000 auparavant,  mais la qualité vaut mieux que la quantité. Dans ces 53,000 abonnés que j’avais, il y en a certainement un grand nombre qui n’étaient plus actifs. J’avais aussi pas mal de followers non francophones (qui aiment les images certes, mais ne lisent sûrement pas mes articles). Je repars aujourd’hui à zéro, mais avec un compte tout « propre » aux followers fidèles et engagés.

Cet incident ne t’as pas effrayée sur la fragilité du métier d’influenceur?

Bien évidemment ! Même si j’y pensais déjà auparavant, ça m’a donné une belle piqûre de rappel. Mais je ne pense pas que le métier d’influenceur qui soit fragile, car un influenceur a une diversité de plateformes pour s’exprimer. Il faut sans cesse savoir se renouveler pour rester «  à la page ». Cette constante évolution n’est pas nouvelle, ni dérangeante. Ce qui est plus volatil, ce sont les supports de communication. Il faut juste veiller à ne pas mettre « tous ses œufs dans le même panier ». En restant présent sur différentes plateformes, on peut créer des ponts et continuer d’exister.

As-tu déjà pensé faire autre chose?

Paradoxalement…non. Bloguer, partager mon mode de vie, mes voyages, c’est une passion avant tout. J’ai ouvert mon blog bien avant de savoir que je gagnerai de l’argent avec un jour. Alors je ne vois pas pourquoi j’arrêterais, même si je ne parviens plus à en vivre. Je suis très heureuse que ce blog soit devenu mon métier aujourd’hui, car je peux me consacrer pleinement à ma passion, mais si je faisais cela pour l’argent, j’aurais déjà laissé tomber avant car ce n’est pas la « machine à fric » que certains pensent. Le rapport heures de travail/revenus est même souvent un peu ridicule.

Qu’est-ce que cette expérience t’as appris?

Cette expérience m’a ouvert les yeux sur le nombre de personnes formidables qui m’entourent ! Je savais déjà que j’avais des lecteurs fidèles qui aimaient mon travail. Mais l’annonce du piratage de mon compte Instagram a engendré un gigantesque élan de soutien de leur part. J’ai reçu tellement de mails, de messages personnels, d’aide, que j’ai rapidement pu relativiser la situation et rebondir. Je vous remercie tous d’ailleurs, vous êtes des anges !

Quels conseils donnerais-tu à tes camarades influenceurs, afin d’éviter cette situation?

Il ne faut pas privilégier une plateforme en particulier car on ne sait pas comment celle-ci va évoluer. Je pense notamment à Snapchat, qui après un engouement impressionnant, se voit aujourd’hui un peu « zappée » face à l’arrivée des stories sur Instagram. Pour ceux qui ont un compte Instagram, n’oubliez pas d’activer la « double authentification » et de changer vos mots de passe régulièrement. J’espère que cette mésaventure pourra servir d’exemple à d’autres influenceurs. Et je ne peux pas finir cette interview sans vous inviter à me suivre sur mon nouveau compte Instagram : @loiseaurose.

Le blog de l’oiseau rose