Ce n’est un secret pour personne, de plus en plus de marques utilisent les influenceurs pour atteindre leurs consommateurs. Ces leviers de communication représentent même une part grandissante de leur budget marketing. Pourtant, lorsque celles-ci cherchent l’influenceur qui représentera au mieux leurs valeurs, elle se posent une question : quelle est la réelle influence de ces Instagrameurs, blogueurs ou YouTubeurs ? 

Le premier réflexe d’une marque est de s’intéresser aux influenceurs les plus connus, ceux dont la communauté flirte avec les milliers, voire les millions d’abonnés. Quoi de plus naturel lorsque l’on souhaite toucher un maximum de personnes ? Pourtant, s’arrêter à la taille d’une communauté est une grave erreur, et c’est sûrement la plus fréquente. Gardons à l’esprit que l’influence marketing repose sur la viralité des contenus sur les réseaux sociaux : lorsqu’un influenceur incite sa communauté à commenter sa publication par le biais de jeux concours ou l’invite à taguer l’un de ses amis dans les commentaires, on parle bien de viralisation.

instagrameurs-influenth

Reech, spécialiste de l’optimisation de la relation entre les influenceurs et les marques, a réalisé une étude comparant une quanrantaine d’Instagrameurs “stars” (>150 000 abonnés) et les plus petits, considérés commet la “moyenne et longue traîne”. Les résultats sont sans appel : chez les influenceurs « stars », 50% des abonnés sont inactifs. Autrement dit, ils n’ont jamais rien publié sur leur compte ou ils n’ont rien posté depuis plus de 45 jours ou enfin, ils n’ont aucun abonné. Ce chiffre descend à moins de 35% pour la moyenne et la longue traîne. Lorsque l’on s’intéresse de plus près à la communauté des influenceurs “stars”, on s’aperçoit qu’eux même ne sont suivis que par 586 personnes en moyenne, soit 2 fois moins que les abonnés de la moyenne et longue traîne (1134 en moyenne). Des chiffres qui confirment l’importance de ne pas s’arrêter à la communauté. 

Vous cherchez à développer votre compte Instagram ? Cliquez ici pour suivre 1h de formation offerte par Influenth.

Vous l’aurez compris, les influenceurs stars ne sont donc pas forcément les plus influents. Cette étude de Reech prouve également aux marques qu’à budget égal, travailler avec plus d’influenceurs de plus petite taille permet d’atteindre ses objectifs d’engagement plus importants mais également d’adapter son discours à chaque cible.

Source et crédit photo : Reech