Si Instagram, le plus fidèle compagnon de Facebook, s’est, depuis quelques semaines lancé dans une restructuration de sa plate-forme vidéo, c’est maintenant au tour de son grand frère de se moderniser.  Alors que plus de 100 millions d’heures de vidéos sont regardées chaque jour sur Facebook et que, selon le réseau social, 47 % de la valeur d’une vidéo publicitaire est révélée dans les trois premières secondes, Facebook met tout en oeuvre pour que celles-ci soient optimisées.

Cette volonté d’optimisation se caractérise tout d’abord par l’ajout automatique de sous-titres en dessous de chaque vidéo. Alors que les sous-titres devaient auparavant être intégrés ou téléchargés par les annonceurs, un nouvel outil permet désormais de les générer automatiquement. Les sous-titres pourront par la suite être modifiés et enregistrés par les annonceurs.

A l’instar des sous-titres automatiques, Facebook propose aux annonceurs de nouvelles mesures d’audience. Ces derniers sont désormais capable de voir, dans les statistiques de la page, le pourcentage de personnes ayant visionné leur vidéo avec du son. Ce pourcentage sera aussi bientôt visible dans les statistiques de chaque annonce publicitaire.

Comme annoncé en septembre dernier, l’option d’achat 100% de vues par impression est désormais activée. Les annonceurs achètent une impression seulement si leur annonce apparaît intégralement dans le feed des utilisateurs Facebook. Ce nouveau format est valable pour tout type de contenus, qu’il s’agisse de texte, de photos, de liens ou de vidéos. Pour assurer le bon fonctionnement de cette nouvelle fonctionnalité, Facebook annonce son partenariat avec Moat, un outil qui vérifie de façon inintéressée le nombre et la durée des vues de chaque annonce.

feed

Vous cherchez à développer votre compte Instagram ? Cliquez ici pour suivre 1h de formation offerte par Influenth.

 

 

Sources : socialshacker, Facebook