L’addiction aux réseaux sociaux, et plus globalement la satire de la société de consommation, est un sujet particulièrement populaire sur Instagram. On se souvient de l’Instagrameuse John Yuyi qui s’est tatouée le visage pour dénoncer la cyberdépendance, ou plus récemment Pawel Kuczynski qui dénonce l’emprise néfaste des réseaux sociaux sur nos vies. C’est aussi le cas de Sara Zaher, une jeune artiste australienne et Instagrameuse depuis quelques mois.

Follow for follow? #thecreationofsocialmedia

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

Basée à Sydney, l’artiste s’inspire de la culture pop et de tout ce qui l’entoure pour dénoncer la société de consommation, de la dépendance aux réseaux sociaux au capitalisme excessif. Un concept coloré, pétillant mais pas moins intelligent.

« À travers mon travail, je cherche à créer une sorte de tension entre les objets que nous consommons au quotidien et nous, en tant que consommateurs », explique l’Instagrameuse à Opnminded.

Ce compte Instagram original a déjà conquis près de 15.000 abonnés. Voici quelques-uns des fameux chefs-d’oeuvre de Sara Zaher :

 

Emoji fix. 💊

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

 

Look me in the iPhone and tell me you love me. #modernlove

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

 

Till death do us part.

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

Devenir Influenceur sur Instagram

Freedom Fries. #sarazaher

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

Candy lips. #sarazaher

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

Bananas gone wild. #sarazaher

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

How babies are made. #sarazaher

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

What’s your poison? #sarazaher

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

Think pink. #sarazaher

Une photo publiée par Sara Zaher (@zahersara) le

Source : Opnminded