Vendredi 10 janvier, le président de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé sa vision de la société à l’horizon 2030. Au programme : réalité augmentée et nouvelle manière d’échanger.

Mark Zuckerberg est un habitué des bonnes résolutions annuelles. Ainsi, l’année passée, il s’était engagé à apprendre une langue, à ne manger que de la viande provenant d’animaux tués par ses soins et à visiter tous les États américains. Mais cette année, l’entrepreneur voit plus loin !

« Cette décennie, je vais me concentrer sur le long terme. Plutôt que de me lancer des défis à l’horizon d’un an, j’ai essayé de penser à ce à quoi j’espère que le monde et ma vie auront l’air en 2030, afin d’être sûr que je consacrerai toute mon attention là-dessus », a écrit Mark Zuckerberg sur Facebook.

Voici donc les prévisions du fondateur de Facebook pour l’année 2030 !

Une société 2030 sous le signe du changement générationnel

Selon Mark Zuckerberg, la recherche scientifique préviendra et guérira davantage de maladies pour prolonger l’espérance de vie moyenne de 2,5 ans. Alors que la génération vieillit, les Milléniaux entrent dans la vie active. Et ces derniers ont davantage de revendications que leurs aînés : changement climatique, logements, coût des études, accès à la santé

Le CEO de 35 ans s’engage alors à soutenir financièrement les institutions et à donner davantage la parole à ces jeunes entrepreneurs et scientifiques. Le but ? Mettre en place des mesures pour régler les problèmes précédemment cités avec des perspectives à plus long terme.

La suprématie du privé sur le public

Internet permet de connecter les Hommes entre eux n’importe où et n’importe quand. Ainsi, les relations et les opportunités économiques (Instagram Shopping/Facebook Marketplace) ne se limitent plus à l’endroit où nous vivons. Or, cette immense communauté de milliards de personnes rend paradoxalement avide d’intimité.

Les utilisateurs des réseaux sociaux mettront ainsi davantage l’accent sur les interactions privées et sur les petites communautés. Ainsi, les applications de messagerie comme Messenger, WhatsApp ou encore Instagram Direct prendront de l’importance. Les micro et nano-influenceurs domineront, quant à eux, le marché de l’influence marketing.

L’utilisation des réseaux sociaux pour vendre

Aujourd’hui, les réseaux sociaux offrent aux entreprises un véritable levier de visibilité. Ces plateformes permettent également de créer un lien privilégié entre annonceurs et consommateurs. Conscient de cela, Mark Zuckerberg n’a cessé de développer ses applications dans l’optique de soutenir les marques : Instagram Shopping, Instagram Chekout, annonces sponsorisées

Au cours de la prochaine décennie, la firme Facebook compte mettre au point de nouveaux outils de commerce et de paiement. Leur but ?

Vendre des produits à travers une vitrine sur Instagram

Soutenir et communiquer avec leurs clients par le biais de Messenger

Envoyer de l’argent instantanément et à faible coût par WhatsApp

Le développement de la réalité augmentée et virtuelle

Le téléphone portable sera remplacé par des lunettes de réalité augmentée. Les lunettes AR seront ainsi « la prochaine plateforme informatique » comme le furent le web en 2000 et les smartphones en 2010.

« Bien que je m’attende à ce que les téléphones restent nos principaux appareils pendant la majeure partie de cette décennie, à un moment donné dans les années 2020, nous aurons des lunettes de réalité augmentée révolutionnaires qui redéfiniront notre relation avec la technologie », écrit Mark Zuckerberg.

Au lieu d’avoir des appareils qui nous éloignent de plus en plus, la réalité augmentée et la réalité virtuelle nous permettront d’être plus présents les uns pour les autres. Ainsi, les plateformes technologiques seront plus humaines et plus sociales.

« Imaginez que vous puissiez vivre à l’endroit de votre choix et travailler facilement à un autre endroit. Si nous réussissons à réaliser ce sur quoi nous travaillons, cette possibilité devrait être beaucoup plus proche de la réalité d’ici 2030 », a-t-il écrit.