Josh Robbins est le blogueur derrière le pseudo I’m Still Josh (Je reste Josh, en français). A travers son site mais également des vlogs postés sur sa chaîne Youtube qui porte le même nom, ce jeune homosexuel de 29 ans raconte sa vie de séropositif.

En 2011, alors que Josh brillait professionnellement en dirigeant une société spécialisée en marketing, il décide de participer à un essai clinique. L’essai mené par le HIV Vaccine Trials Network et parrainé par l’ Institut national des allergies et des maladies infectieuses avait pour objectif de tester tout un schéma de vaccin contre le VIH sur des volontaires. C’est au cours de cette étude que Josh a été diagnostiqué positif au VIH. Plus tard, Josh expliquera que son infection n’était pas le résultat du vaccin et confiera qu’il est heureux d’avoir participé à cette étude qui lui a permis d’être diagnostiqué et de recevoir un traitement plus rapidement que la normale.

Josh qui relayait déjà sa vie sur ses réseaux sociaux à l’époque, a partagé en direct la découverte de sa séropositivité. L’émouvante vidéo postée sur son compte Facebook puis sur sa chaîne Youtube avait touché des milliers d’internautes issus des quatre coins du monde. (cf. bas de l’article)

Pourquoi avoir partagé cette terrible annonce ? Avant son diagnostic du VIH, Josh se sentait déjà concerné par terrible fléau. L’influenceur faisait de la sensibilisation sur le VIH au sein de la communautés LGBT et collectait des fonds pour l’organisation de services anti-SIDA situé à Nashville, la ville dans laquelle il vit. Quand on lui a proposé de participé a des tests scientifiques, Josh s’est mis au défi de relayer son expérience en tant que participant à des recherches pour des vaccins pouvant à terme traiter le VIH.

Très peu de temps après la découverte de sa séropositivité, le blogueur a fait une déclaration pleine d’espoir « ceci est juste une conclusion, pas un échec. »  Josh a même continué sa vie d’influenceur en utilisant intelligemment les médias numériques et réseaux sociaux pour plaider en faveur de l’éducation au VIH. En plus de sa chaîne YouTube, Josh a lancé le blog I’m Still Josh où il partage plus en détails son quotidien en tant que séropositif. On y retrouve des reportages factuels et des récits plus personnels.

Grâce à son média, Josh souhaite que les internautes voient ce qu’un porteur du VIH peut vivre et à quel point le monde peut s’arrêter à cet instant. Si Josh a commencé à alimenter ce blog c’est aussi parce qu’il s’est aperçu qu’il n’y avait aucune personne dans son entourage à laquelle il pouvait se référer. En surfant sur internet, Josh constate qu’il trouvait peu de témoignage, ce qui accentue la sensation d’isolement des personnes concernées.

Aujourd’hui encore, son image continue de servir ce combat. En 2014, il auto-édite Le VIH ne me tuera pas et eu la brillante idée de créer Ask HIV, une application iPhone décrite comme « une ligne d’assistance sur le VIH / SIDA ». Plus récemment, il a pris la parole dans des médias généralistes lus par des milliers de millenials dans l’objectif de réduire la stigmatisation et la discrimination contre les personnes vivant avec le VIH/SIDA. Josh encourage l’ouverture d’esprit et la bienveillance : « Quand une personne apprend qu’elle est séropositive, elle doit prendre une décision concernant le reste de sa vie : Soit elle décide de suivre un traitement, de se tenir au courant, réaliser des efforts quotidiens pour mener une vie longue et saine même avec le VIH. Soit elle ne le fait pas. Si on tombe sur cette dernière personne, à cet instant décisif et qu’elle ne reçoit pas assez d’amour alors qu’elle peut devenir activiste et, à son tour, diffuseur la posivité « , a t-il pu dire dans une interview accordée à Vice.