Anonymous a encore frappé. La société secrète de hackers s’engage une nouvelle fois pour lutter contre la propagande de Daesh sur les réseaux sociaux. Trois jours après les attentats homophobes survenus à Orlando, un hacker surnommé « Wauchula Ghost » a pris le contrôle de plusieurs comptes de terroristes en les transformant en comptes pro gay.

Alors que Twitter a beaucoup été critiqué pour son manque de réactions face au nombre impressionnant de comptes faisant l’apologie de l’Etat islamique, Anonymous a souhaité agir de façon choc. Même si la plateforme de micro-blogging a fermé 125 000 comptes depuis un an, pour ce hacker, ce ne serait pas assez. « Le gouvernement américain n’en a pas assez fait, particulièrement sur les réseaux sociaux (…) on voit des images de décapitation partout, les enfants ne devraient pas pouvoir voir ces images » déclare-t-il  au Washington Post.

Ayant piraté plus de 160 comptes faisant l’apologie de Daesh, il s’amuse depuis à publier des contenus sexy ou soutenant la cause homosexuelle comme on peut le voir sur ce compte, détourné avec un drapeau gay en photo de profil.

En plus d’avoir détourné ces profils, Wauchula affirme que ce piratage lui permet également de rendre publiques les adresses IP des terroristes et de surveiller les comptes privés d’autres « pro-Daesh ». Si son action a été mise en lumière après les tragiques événements d’Orlando, cela fait plus de deux mois que ce hacker agit sur le net “Mon but est de me réveiller le matin et de voir des messages de Daech me disant qu’ils vont me tuer, ou me décapiter. Plus ils sont énervés contre moi, plus je suis content“ affirme-t-il.