Cyprien a encore frappé ! Après avoir dénoncé la folie du jeu Pokémon Go, le YouTubeur s’attaque avec humour au métier de YouTubeur. Dans sa vidéo « Être YouTubeur » Cyprien critique non seulement les écoles pour devenir « une star du net » mais également le métier en lui-même.

Depuis quelques temps, des formations très coûteuses pour réaliser des vidéos de qualité ont vues le jour. Au programme : Comprendre l’univers de la monétisation, savoir réaliser des partenariats et rester optimiste. Tout en se moquant, Cyprien explique que ces 3 domaines ne reflètent absolument pas le métier de YouTubeur.

C’est avec ironie et un grand sens de l’humour que vidéaste parle de son métier. Entre commentaires étranges de ses abonnés, écriture, tournage, et montage, ce n’est pas facile tous les jours. Concernant la vie de YouTubeur, Cyprien dénonce le fait d’être une personnalité publique, « tout ce que je dis va être analysé, décortiqué, et sorti du contexte« , par exemple « J’aime bien Jurassic Park » peut être transformé en « Cyprien est raciste« .

Ayant ouvert sa chaîne en 2007, le vidéaste a remarqué que non seulement la plateforme a évolué, mais également les mentalités. Alors qu’en 2007, les YouTubeurs étaient ravis d’avoir plus de 200 vues, aujourd’hui certains sont « dégoutés » d’avoir fait « seulement » 800 000 vues. Cyprien finit par dénoncer le manque d’imagination de certains vidéastes. « Je suis désolé mais si ça continue comme ça, tu vas devoir avoir de l’imagination » dit-il avec humour.

Qui a dit qu’être YouTubeur était un métier facile ?