En plein cœur de la crise du coronavirus, l’émission Allô Docteurs diffusée sur France 5 s’empare de Snapchat. Le but ? S’adresser aux plus jeunes et de répondre à leurs interrogations concernant le COVID-19.

L’inquiétude des jeunes face au coronavirus

Beaucoup pensaient jusque-là que le COVID-19 ne touchait que les personnes d’un certain âge, mais la mort d’une adolescente de 16 ans remet en cause leurs croyances. Les jeunes sont de plus en plus inquiets face à cette pandémie et se posent beaucoup de questions.

Pour y répondre, Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse, les présentateurs de l’émission Allô Docteurs, décident de migrer vers les réseaux sociaux, et notamment Snapchat. Avec plus de 60 % des 13 – 24 ans, la plateforme semble être le canal le plus approprié pour répondre aux inquiétudes.

Les jeunes d’aujourd’hui ne regardent pas forcément la télévision. Grâce à Snapchat, le producteur de l’émission compte donc toucher une nouvelle cible.

Allô Docteurs pour lutter contre les fake news sur Snapchat

Depuis la mort de la jeune fille de 16 ans, les adolescents cherchent de plus en plus à se renseigner sur le coronavirus. Malheureusement, les informations présentes sur le web ne sont pas toujours fiables. Énormément de fake news circulent et induisent en erreur les internautes. Nombreux sont alors les réseaux sociaux à vouloir rétablir la vérité : Pinterest, Zenly ou encore TikTok.

L’émission « Allô Docteurs », animée par des médecins, tend elle aussi à réfuter les fausses informations et à expliquer la vérité aux jeunes. L’objectif est également de leur faire comprendre en quoi le confinement est essentiel pour eux et pour leur entourage.

Ainsi, trois fois par semaine, Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse s’adresseront aux utilisateurs de la plateforme au petit fantôme.