Il y a 3 ans, Yahoo a racheté Tumblr pour la modique somme de 1.1 milliard de dollars. Aujourd’hui, le réseau social ne vaut plus « que » 300 millions de dollars. L’échec de cette acquisition est donc flagrant. Le portail web avait promis de ne pas saccager Tumblr, et pourtant la valeur de la plateforme de micro-blogging a véritablement baissée. Pour cause, la maison-mère ne semble pas satisfaite des performances du service et la croissance est au point mort.

Yahoo avait garantit que le site serait « opéré de façon indépendante en tant qu’activité distincte » pour ne pas faire couler Tumblr. La PDG de Yahoo, Marissa Mayer avait même diffusé un GIF sur Twitter sur lequel on pouvait lire « restez calme et continuez à avancer ». 

A la base, récupérer cette plateforme populaire auprès des adolescents avait pour but de rajeunir l’audience de Yahoo. Mais il n’était pas question de faire fuir celle de Tumblr. Bien qu’en 2013, le service était bien côté en bourse, apparement la transition vers le groupe Yahoo n’a pas permis de « booster » la plateforme de micro-blogging.

La forte concurrence n’arrange rien, en effet elle attaque de tous les côtés. Tumblr a été totalement écrasée, notamment par Snapchat. Néanmoins, quelques signes positifs ont pointé leur nez : la fonctionnalité de vidéo en direct, la mise à jour de l’application qui permet de réaliser des GIF et une messagerie instantanée. Malheureusement, cela ne permettra pas de remonter la pente puisque l’écart prévu entre lui et ses concurrents devrait augmenter d’avantage d’ici 2020.