Devoir gérer tout pour tout le monde, une pression quotidienne qui a poussé la blogueuse et féministe Marie a.k.a Madame Sourire, à lancer le compte Instagram « T’as pensé à ».

Des mots sur les maux

« Pour moi, je sens la charge mentale quand mon mec me demande si j’ai fait à manger, parce que, comme je bosse à la maison pour mon entreprise, je dois forcement avoir le temps». Quoi de plus malin que d’utiliser Instagram pour donner la parole aux femmes silencieusement confrontées à la charge mentale ?

Le 20 novembre dernier, Marie alias « Madame Sourire », blogueuse et féministe ouvre ce fameux compte Instagram qui fait du bruit. Et pour cause, c’est le premier compte qui ose parler de ce phénomène jusque là banalisé. Mère de famille de 31 ans, cette charge mentale, elle y est chaque jours confrontée. Fini de penser à tout, de penser pour les autres. Maintenant elle dénonce, et a su charmer  plus de 34 mille abonnés en deux mois, avec 130 publications à son actif.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Ce sentiment de culpabilité vient de deux raisonnements : 1/ je ne suis pas capable de tout assurer alors que toutes les femmes semblent le faire. 2/ jusque là, je faisais tout, si j’en fais moins, va-t-il rester ? Pour déconstruire cela, il faut revenir à la base de vos relations. Jean Michel ne vous a pas aimé parce que vous saviez gérer ses chaussettes. Il faut tenter de retrouver une activité qui vous valorise et qui n’est qu’à vous. Et puis il faut ouvrir les yeux : énormément de femmes ne font pas tout et encore heureux. Il est impossible de tout tenir et de tout faire sans s’oublier complètement. Vous méritez de vous retrouver. D’avoir du temps à vous. N’ayez pas peur. #chargementale #taspensea

Une publication partagée par T’as pensé à (@taspensea) le


Du virtuel au réel

Pour la blogueuse, il est temps de faire bouger les choses. « Et on se regarde un matin dans le miroir et on ne sait plus qui on est. A force d’avoir trop donné, on s’est oublié. Vous avez le droit de dire stop. Vous avez le droit de dire que ça ne va plus. Vous avez le droit d’avoir du temps pour vous, d’être libre. Vous pouvez être exigeante pour vous. » écrivait-elle, en décembre dernier sous l’un de ses posts Instagram.

Devenir Influenceur sur Instagram

Le succès est tel, que Marie verra ses textes exposés à Bruxelles du 28 février au 14 mars 2019 au Parlement fédéral belge. En parallèle de ce projet, Madame Sourire attend un contrat pour un livre qui sortira début septembre 2019 aux éditions « Le livre de poche« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La charge mentale abîme notre confiance et notre estime. Je me suis retrouvée un matin, devant mon miroir. Je venais de me lever à 6h30. J’étais en train de checker ce que j’avais en faire dans la journée, dans la semaine pour nous tous. Les courses. Les impôts. La paie de l’assistante maternelle. Ok. Mais était ce vraiment moi ? Comme nous l’avons vu hier, les jeux enfants préparent les futures femmes à trouver de la satisfaction dans les tâches du quotidien. Je m’occupe de mon bébé, donc je suis contente. Je joue à la marchande, je calcule bien donc ça me fait du bien. C’est pareil avec l’organisation du quotidien. Tout roule, je continue. Je suis contente. Et puis un jour, on fatigue. On fatigue de tout porter. Le jeu n’est plus drôle mais les normes de la société nous rappellent à l’ordre. Un mot de nos compagnons, de nos mères, de nos copines qui sont toujours dans le jeu. On perd confiance « mais pourquoi je n’y arrive plus ? Est ce que je suis mauvaise ? Est ce que je ne suis pas assez bien organisée ? ». On doute de soi. On redouble d’efforts mais non, ça ne va plus. Et on se regarde un matin dans le miroir et on ne sait plus qui on est. A force d’avoir trop donné, on s’est oublié. Vous avez le droit de dire stop. Vous avez le droit de dire que ça ne va plus. Vous avez le droit d’avoir du temps pour vous, d’être libre. Vous pouvez être exigeante pour vous. Pas sur la maison ou sur le reste mais pour vous : votre corps et votre mental. Cela mettra du temps dans certains couples, mais vous vous le devez. Votre existence ne se résume pas à ces gestes du quotidien et à cette responsabilité. Vous êtes bien plus que ça. Croyez en vous. #taspensea #chargementale

Une publication partagée par T’as pensé à (@taspensea) le