Si le marketing d’influence permet à de nombreuses marques de faire de la publicité sur les réseaux sociaux, le secteur des armes n’est pas épargné.

Aux États-Unis, de nombreux influenceurs (et plus particulièrement des influenceuses) sont payées afin de poser de façon sexy avec une arme à feu à la main ou lors d’une séance de tirs.

L’une d’entre elles, Lauren Young, est devenue une référence chez les guns influenceuses. Ancienne membre de la police militaire, elle compte 191K abonnés sur son compte Instagram et pose avec de nombreuses armes à feu. Sous l’une de ses nombreuses photos sur laquelle on peut la voir tenant une mitraillette, on peut notamment lire :

« Elle tire aussi joliment qu’elle en a l’air, au cas où vous vouliez savoir ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L A U R E N Y O U N G (@misslaurenvictoriaa) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L A U R E N Y O U N G (@misslaurenvictoriaa) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L A U R E N Y O U N G (@misslaurenvictoriaa) le

À première vue, Liberte Austin a tout d’une influenceuse « normale », mais au milieu de ses posts pour blanchiment dentaire, elle pose aussi régulièrement avec des armes. Elle est également ambassadrice d’une marque de vêtements patriotiques et d’abonnements à des coffrets de matériel tactique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Liberte Austin (@liberteaustin) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Liberte Austin (@liberteaustin) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Liberte Austin (@liberteaustin) le

Si les marques d’armes se tournent autant vers les influenceuses, c’est bien pour une raison. D’après le responsable marketing de Liberty Safe, spécialisé dans la vente de coffre-forts pour armes à feu, ces influenceuses sont « des poules aux œufs d’or« . En effet, des restrictions sont imposées aux fabricants d’armes sur les réseaux sociaux qui ont l’interdiction de faire la publicité d’armes à feu ou de répliques, de munitions, d’explosifs ou d’armes blanches. En échange de ces posts, les influenceuses sont rémunérées ou reçoivent des armes.

Vous aurez peut-être du mal à le croire, mais ces posts sont revendiqués par les marques concernées comme étant féministes, soutenant ainsi la défense des femmes à porter une arme.

Pourtant, des chiffres ne confirment pas l’aspect sécuritaire des armes pour les femmes. D’après plusieurs études sur les armes et les violences domestiques envers les femmes, 50 femmes américaines en moyenne sont tuées chaque mois par leur partenaire avec une arme à feu. De plus, la présence d’une arme au sein des ménages multiplie par cinq les chances pour une femme de se faire tuer.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L A U R E N Y O U N G (@misslaurenvictoriaa) le

Source