Depuis quelque temps, Facebook semble délaissé par certains utilisateurs et autres marques. En cause, un baron des réseaux sociaux qui semble souffrir de son vieil âge (quinze ans, rappelons-le). Mais qu’en est-il vraiment ? La plateforme arrive-t-elle à passer outre son public vieillissant et à maintenir la cadence face à la concurrence ? Facebook fait le bilan !

Trêve de suspense ! Au troisième trimestre, le nombre d’utilisateurs actifs par mois de Facebook a progressé de 8 % en un an pour atteindre 2,45 milliards. Le nombre d’utilisateurs actifs par jour passe, quant à lui, à 1,62 milliard avec une progression de 9 %.

Il ne faut pas non plus oublier que le groupe de Mark Zuckerberg se compose non seulement de Facebook, mais également d’Instagram, de WhatsApp et de Messenger. Chaque mois, ce sont donc près de 2,8 milliards de personnes qui utilisent au moins une de ces applications.

Le groupe Facebook semble donc conserver sa place de leader avec un chiffre d’affaires croissant : un bénéfice net de 6,1 milliards de dollars (+19 %). Ces revenus, Facebook les tire à plus de 98 % de la publicité.

 » Nous avons connu un bon trimestre. Notre communauté et nos activités continuent de croître « , commente Mark Zuckerberg.

Malgré ce bilan plutôt positif, Facebook connaît une forte pression. Plusieurs enquêtes sont en cours sur le groupe aux États-Unis. Au cours de l’été, la Federal Trade Commission (FTC) aux États-Unis avait même sanctionné Facebook d’une amende record de 5 milliards de dollars en matière de protection des données personnelles.