Depuis jeudi 1er septembre, YouTube a mis à jour son règlement concernant la monétisation de ses vidéos. Alors que de nombreux YouTubeurs se plaignaient d’avoir reçu des notifications leur indiquant que leur vidéo ne respectait pas les conditions de la plateforme, le règlement a été mis à jour afin d’expliquer les critères empêchant de monétiser une vidéo. On apprend donc que les vidéos traitant de sujets tels que le sexe, même sur le ton de l’humour, sont proscrites.

En ce qui concerne la vulgarité et l’évocation de la drogue, elles seront également interdites. Une sévérité qui n’a pas manqué de faire réagir la Twittosphère, qui a créé le hashtag #YouTubeIsOverParty, littéralement « Fête d’adieu à YouTube ». Voici une sélection de ces réactions sur la plateforme :

 

Le YouTubeur Jigmé, habitué aux provocations, a par exemple eu deux de ses vidéos démonétisées.

 

Cette nouvelle n’a pas manqué de faire réagir ses fans, qui se sont inquiétés pour l’avenir de ses vidéos :

 

Ainsi que les fans de Jimmy Labeeu

 


Certains ont (un peu) dramatisé la situation …

 

D’autres se sont demandés si Twitter allait vraiment aller aussi loin …

Certains Twittos préféreraient censurer d’autres contenus …

Kevin Razy a tenu à rassurer certains YouTubeurs inquiets …

 

Puis certains se sont demandés quelles étaient les priorités de YouTube :

 

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle a beaucoup fait réagir les Twittos, ainsi que les YouTubeurs.