Depuis le début de la crise du COVID-19, nous sommes obligés d’avoir recours quotidiennement aux plateformes de communication pour rester connectés aux autres. Parmi elles, Zoom connaît un certain succès pour les réunions professionnelles. Néanmoins, il existe un risque de fuite si l’application est mal utilisée. Découvrez les bonnes choses à mettre en place !

Restez connectés grâce à Zoom

Avec la situation actuelle, ce sont 50 % des employés dans le monde qui travaillent désormais de chez eux. Un chiffre énorme qui force les entreprises à s’organiser différemment pour coordonner leurs équipes.

Nombreux sont ceux à utiliser Zoom, l’une des applications les plus populaires du moment. Elle permet d’organiser des réunions en visioconférence et de faire comme si tout le monde était dans la même pièce pour discuter. Pour tout connaître de l’application, vous pouvez consulter notre précédent article sur le sujet.

Cependant, il semblerait qu’un risque plane sur cette plateforme, que certains utilisent de manière abusive. Pour éviter tout risque d’espionnage ou de fuite des données, il convient donc d’appliquer certains conseils.

Bien utiliser la plateforme pour éviter les fuites

L’application fait tout pour garantir la sécurité de ses utilisateurs. Mais pour que cette sécurité opère et soit à son maximum, il est nécessaire que vous fassiez régulièrement les mises à jour proposées. Cela corrige les dysfonctionnements et les failles de sécurité éventuelles.

Pour éviter qu’une personne extérieure assiste à votre réunion en ligne sans y avoir été invitée, il est également possible de mettre un mot de passe pour accéder à la conférence. Ainsi, vous serez certain d’être à l’abri d’un potentiel intrus. Une option « salle d’attente » est également disponible et permet à l’organisateur de la réunion d’accepter un à un les participants.

En plus de cela, le responsable peut modérer l’usage du micro et de la caméra de chaque personne assistant à la réunion. Cela évite la diffusion de contenus inappropriés ou parasites.

Cependant, chaque chose partagée sur Zoom n’est pas strictement privée. Tous les participants peuvent enregistrer la réunion et en garder un fichier sur leur ordinateur ou téléphone. Pour éviter que ces contenus ne tombent entre de mauvaises mains, l’organisateur peut autoriser ou non l’enregistrement, via son outil de gestion.

En respectant toutes ces mesures, vous pouvez désormais organiser vos meetings sur Zoom l’esprit tranquille !