ZEvent, l’événement annuel des gamers français, a réuni cette année plus de 3,5 millions d’euros de dons pour l’Institut Pasteur. Le record mondial de gains récoltés grâce à un événement caritatif lié aux jeux vidéo vient d’être battu !

Si vous ne connaissez pas encore ZEvent, un petit résumé s’impose. L’événement annuel a été lancé en 2016 par Adrien Nougaret, alias ZeratoR. Le concept ? Réunir des icônes du eSport français durant deux jours et trois nuits afin de récolter des fonds pour une association caritative.

Cette année, ce ne sont pas moins de 55 stars françaises du eSport qui se sont lancées dans le marathon ZEvent 2019, depuis Montpellier, pour lever des fonds au profit de l’Institut Pasteur. Parmi eux, de grosses vedettes à l’instar de Squeezie, le YouTubeur gaming aux 13,5 millions d’abonnés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @xsqueezie le

De l’autre côté des écrans, des centaines de milliers de spectateurs les regardent sur leurs chaînes Twitch jouer à Fortnite, Minecraft ou League of Legends. L’avantage de Twitch, c’est avant tout la fonctionnalité « Don ». Toute personne qui regarde une vidéo sur la plateforme peut faire un don pour soutenir le gamer ou bien, en l’occurrence, une association. Et pour inciter les spectateurs à donner, chaque gamer y est allé de son défi : se couper la barbe, se remettre au sport, arrêter de fumer, se teindre les cheveux, courir le marathon de Paris…

ZEvent 2019 : un record mondial de dons

En 2016, lors de la première édition, 170 000 euros avaient été récoltés pour l’ONG Save The Children puis plus de 450 000 euros en faveur de la Croix-Rouge l’année suivante. En 2018, Médecins sans frontières avait reçu plus d’un million d’euros.

« Nous avons pu financer la mise en place d’un hôpital dans le nord du Yémen, » précise Anne-Lise Sirvain, la responsable de la collecte à MSF.

Cette année, le record ZEvent, mais également le record mondial de gains récoltés grâce à un événement caritatif lié aux jeux vidéo, a été battu. Les 3 508 338 euros empochés vont permettre de « financer trois centres de recherche avec une douzaine de chercheurs pendant un an » d’après le docteur Chambon, directeur de la communication et du mécénat à l’Institut Pasteur.