Suite à de nombreuses plaintes, YouTube a décidé de changer ses règles concernant la monétisation des vidéos. Récemment, bon nombre de YouTubeurs avaient reçu des messages de YouTube les prévenant que leurs vidéos n’étaient plus éligibles à la publicité, pour cause de « contenu visiblement inapproprié à la diffusion de publicités » mais sans avoir plus de précisions.

Lorsque l’on lit les nouvelles règles de YouTube, on comprend que le réseau social souhaite mettre un point d’honneur à la lutte contre les contenus violents et négatifs. Tous les contenus à caractère sexuel, violent ou ayant un langage inapproprié ne pourront être monétisées. Selon Le Blog Du Modérateur, les contenus « traitant de sujets et d’événements controversés ou sensibles, tels qu’une guerre, un conflit politique, une catastrophe naturelle ou une tragédie » sont également proscrits à la monétisation. Bien évidemment, la promotion de substances illicites est interdite. YouTube tient aussi à préciser que les contenus à caractère sexuel, même diffusés sur le ton de l’humour, sont proscrits.

Les contenus violents ne sont pas les les seuls dans le viseur de YouTube. La plateforme souhaite également contrôler d’avantage le placement de produit. «N’intégrez pas de promotions de vos propres sponsors dans votre vidéo, car elles pourraient interférer avec celles des potentiels annonceurs » peut-on lire sur YouTube. De nouvelles règles qui ne changent pas tellement de l’actuelle politique de YouTube mais qui permettent d’annoncer d’emblée aux YouTubeurs les possibles raisons de la suppression de leur vidéo, ou de leur démonétisation.

Source : Le Blog du Modérateur