Le 6 juin dernier, Open Rights Group – une organisation britannique luttant pour la protection de la vie privée sur Internet – a mis en ligne une vidéo glaçante sur sa chaîne YouTube. Intitulé « Snoopers Charter – Very Public Toilet » (Charte des Fouineurs – Toilettes très publiques), ce court-métrage dénonce avec originalité la violation de la sphère privée des internautes.

Pour mener à bien sa campagne de sensibilisation, la fondation a installé des toilettes publiques truquées en plein Brick Lane, une rue londonienne fortement fréquentée par les piétons. Alors que certains passants pensent pouvoir faire leur petite affaire à l’abri des regards, les vitres des toilettes publiques deviennent transparentes. Les personnes piégées se retrouvent dès lors sous le regard ébahi des autres passants, à l’instar des internautes diffusant des informations personnelles sur les réseaux sociaux.

Les personnes piégées sont alors invitées à ouvrir un placard, au sein duquel un message alarmant les attend : « Nous sommes désolés, mais vous devrez vous habituez à voir votre vie privée exposée ». La vidéo en question a été visionnée près de 100.000 fois en 3 jours :

 

 

Cette campagne est une réponse directe à DRIPA, un projet de loi présenté au Parlement britannique en novembre dernier et actuellement en cours de discussion. « Le projet de loi sur les Pouvoirs de Surveillance est une nouvelle loi qui donnera à la police britannique et aux agences de sécurité des pouvoirs colossaux pour recueillir, analyser et regarder nos communications privées et notre utilisation d’Internet. Cette loi va trop loin« , est-il indiqué dans le descriptif de la vidéo YouTube.

Un concept intelligent et pertinent, qui mène à réfléchir sur la manière dont nous gérons notre vie privée sur Internet. À méditer.