YOLO, une nouvelle application basée sur l’anonymat, fait le buzz auprès des adolescents. Une semaine seulement après son lancement, celle-ci est déjà numéro 1 sur l’App Store aux États-Unis et au Royaume-Uni. Nous vous la présentons aujourd’hui.

YOLO est une application annexe de Snapchat qui permet aux utilisateurs du réseau social d’ajouter un sticker « Ask Me Anything » à leurs stories, et de recevoir des messages de façon anonyme à travers celui-ci. Construite à partir du « Snap Kit », une plateforme créée en 2018 par Snapchat pour permettre à n’importe quel créateur d’intégrer ses productions au réseau social, cette annexe rencontre actuellement un succès fulgurant auprès des adolescents ! En une semaine à peine, YOLO s’est placée en tête des téléchargements sur l’App Store aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Un succès inattendu pour Grégoire Henrion, président et co-fondateur de la start-up Popshow qui à l’origine de YOLO, qui déclare ainsi : « C’est devenu 100 % viral, c’est fou ! Nous n’en croyons pas nos yeux. »

YOLO soulève déjà des inquiétudes

Si le succès de YOLO est incontestable, celui-ci a également tendance à inquiéter. Pour le groupe d’action américain « Protect Young Eyes » qui milite pour la sécurité des jeunes sur Internet, cette application présente des risques, notamment en terme de cyber-harcèlement : « L’anonymat a toujours été le terreau de la haine et de mauvaises prises de décision de la part des adolescents ». Cette inquiétude est fondée sur des expériences passées, notamment avec l’application Sarahah, elle aussi basée sur l’anonymat, qui a été exclue en 2018 d’iOS et d’Android, au motif qu’elle encourageait les comportements abusifs.

YOLO se défend de son côté en se revendiquant comme une application d’anonymat « plus humaine et plus emphatique que celles qui l’ont précédées ». D’ailleurs, les équipes seraient déjà en train de travailler activement sur de nouvelles fonctionnalités pour surfer sur la vague de ce succès soudain ! Affaire à suivre…