Le succès croissant de l’application TikTok, qui vient de dépasser les 1,5 milliard de téléchargements, en ferait un lieu d’échange ouvert à tous et non plus uniquement aux adolescents issus de la génération Z.

Aujourd’hui, TikTok est devenu LE réseau social incontournable. Avec 4 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France, soit 6 % de la population totale, la plateforme se place comme un outil phare. Souvent présenté comme l’application des adolescents, TikTok voit désormais ses usages évoluer.

En effet, de plus en plus d’utilisateurs dépassant la trentaine s’inscrivent sur la plateforme. En cause ? Une popularité qui ne laisse pas indifférent. Ainsi, de nouveaux utilisateurs plus âgés débarquent sur l’application, mais également des marques et aussi des influenceurs. Certains y vont par simple curiosité, d’autres espèrent y bâtir une communauté et d’autres y diffusent un message et partagent leur histoire.

C’est le cas de nombreuses femmes atteintes d’infertilité et ayant eu recours aux FIV. Monica Cox a, par exemple, passé neuf ans à essayer de concevoir en passant par deux cycles de fécondation in vitro avant de tomber enceinte. Désormais, elle partage son histoire sur TikTok afin d‘inspirer des femmes qui seraient dans sa situation. D’autres sont également présentes sur TikTok dans le même but comme Mama Doctor Jones ou encore Dr. Lora Shahine.

Ces trois femmes, ainsi que celles qui postent sous les hashtags « infertilité » et « FIV », ont trouvé un espace étonnamment accueillant sur TikTok. Et pourtant, la période de l’adolescence semble bien loin derrière elles.