A tout juste 21 ans, Sonya Esman a déjà tout d’une grande. Sonya est une blogueuse mode pas comme les autres. Arrivée au Canada à l’âge de 5 ans, la jeune fille a du apprendre l’anglais, elle qui ne parlait que russe. Adepte du « eat green » et férue de yoga, Sonya partage ses conseils sur la toile. Globetrotteuse des temps modernes, elle met en scène ses nombreux voyages sur son compte Instagram et relate ses aventures dans de nombreux vlogs. Mannequin depuis l’âge de 16 ans, la jolie blonde au regard enchanteur vie de sa passion.

18460

À une époque où n’importe quelle représentante de la génération Y disposant d’un smartphone et d’un compte Instagram – truffé de selfies pris dans des cabines d’essayage – n’hésite pas à se revendiquer ”influenceuse”, il peut être difficile de départager les prétendantes des professionnelles. Sonya, elle, n’est pas un imposteur. Elle partage ses coups de coeur et ses coups de blues sur classisinternal.com depuis plusieurs années déjà. Son compte Instagram, alimenté quotidiennement, est suivi par près de 2 millions de personnes et sa chaine Youtube compte près de 400 000 abonnés. Son petit plus? La jeune femme ne fait pas que parler de mode et de beauté. Spirituelle, Sonya se confie dans des posts intimes et déroutants. Elle y parle de la vie, du destin, d’amour, de l’être humain. Ses articles à coeur ouvert on été repris sur de nombreux réseaux dont Tumblr et Instagram.

sonyatshirtcover

Pas pour autant aveuglée par le succès, la jolie blonde garde les pieds sur terre et souhaite avoir une activité en dehors de son blog et du mannequinat. Son rêve? Devenir actrice. Elle le dit elle même « Si toute votre vie dépend de cela, c’est dangereux. » La jeune russe au regard azur vient récemment d’emménager à Los Angeles dans l’optique de poursuivre ses rêves. Ovnie en escarpins, Sonya Esman a reussi à séduire tout une generation, pourtant blasée, si c’est pas du talent ça !