Après Twitter, c’est au tour de Snapchat de désapprouver le comportement du Président Donald Trump. Désormais, le réseau social ne fera plus la promotion des contenus relayés par le président américain, jugés « incitant à la haine raciale ». 

Soutenir le mouvement mondiale contre le racisme

Par cette décision, le PDG de Snapchat Evan Spiegel entend bien soutenir le soulèvement mondial qu’a provoqué la mort (de trop) de l’Afro-Américain Georges Floyd. Les réseaux sociaux ont ailleurs joué un rôle essentiel dans ces manifestations, qu’elles soient digitales ou dans les rues.

Aux 4 coins des États-Unis d’Amérique, les rues ne désemplissent. Les manifestants en ont juste assez de cet abcès que constitue le racisme à l’encontre de la population afro-américaine. Les Français ont d’ailleurs montré leur soutien en manifestants également dans de nombreuses villes à l’instar de Paris, Lyon ou encore Toulouse. De nombreuses personnalités telles qu’Ariana Grande, Cole Sprouse, Emily Ratajkowski ou encore Omar Sy sont descendus dans les rus pour leur prêter main forte.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beyoncé (@beyonce) le

Snapchat bâillonne Trump

Snapchat est l’un réseaux sociaux les plus utilisée par les jeunes.  Le PDG Evan Spiegel a conscience de cette responsabilité morale. « Chaque minute pendant laquelle nous sommes silencieux face au mal et aux injustices, nous agissons en faveur de ceux qui font le mal », explique-t-il dans un communiqué.

Les contenus éphémères constituent l’ADN de Snapchat. Chacun peut poster une photo ou une vidéo sur son compte qui sera automatiquement supprimée au bout de 24h. Dans son onglet Discover, Snapchat promeut toutes ces innombrables publicationsdont celles de personnalités politiques à l’instar de Trump.   Le PDG Evan Spiegel a donc pris la décision d’arrêter d’ y faire la promotion des contenus relayés par le président américain.

« Nous n’allons plus amplifier des voix qui incitent à la haine raciale et à l’injustice en leur donnant une tribune sur Discover. La haine et l’injustice n’ont pas leur place sur dans nos sociétés et nous soutenons tous ceux qui recherchent l’amour, l’égalité et la justice aux Etats-Unis. » 

Tout est dit…

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par President Donald J. Trump (@realdonaldtrump) le