Décidément, Twitter n’y va pas de la main morte lorsqu’il s’agit de censurer ses utilisateurs. Alors que YouTube vient de publier ses nouvelles règles concernant la monétisation des vidéos, Twitter a momentanément suspendu le compte du YouTubeur le plus suivi au monde : PewDiePie. L’histoire commence lorsque le vidéaste demande à Twitter de lui retirer sa certification, qu’il considère comme un moyen ridicule de montrer sa supériorité. La plateforme de micro-blogging s’exécute et la petite icône bleue à côté de son nom disparaît. Suite à cela, un compte Twitter d’information parodique publie un tweet dans lequel est écrit que PewDiePie n’est plus certifié car il aurait rejoint Daesh.

 

 

Cette « information » a beaucoup fait rire le principal intéressé qui s’est amusé à ne pas la démentir. « Jacksepticeye [un autre youtubeur célèbre] et moi avons rejoint l’Etat islamique, c’est la raison pour laquelle nous avons perdu notre label “compte authentifié” a t-il teweeté.

Cette plaisanterie n’a visiblement pas plu (ou n’a pas été comprise) par les Twittos qui se sont empressés de signaler son compte à la plateforme, qui l’a rapidement suspendu. Alors que Twitter a récemment suspendu plus de 235 000 comptes faisant la promotion de l’Etat islamique, il semblerait que les règles de censure soient désormais prises au pied de la lettre. Plus que jamais, les réseaux sociaux prennent des mesures afin de bannir le terrorisme. YouTube a d’ailleurs, dans son nouveau réglement, interdit de monétiser des vidéos traitant du terrorisme ou même de sexe sous le ton de l’humour. Des mesures qui n’ont pas manqué de faire réagir les YouTubeurs avec le hashtag #YouTubeIsOverParty. PewDiePie quant à lui, a réagit dans une vidéo YouTube.